"Koh-Lanta: Le Totem maudit": Voici les 4 finalistes pour l'épreuve des poteaux

Les aventuriers de
Les aventuriers de

Les aventuriers de "Koh-Lanta: Le Totem maudit" avant la course d'orientation. (Photo: TF1)

KOH-LANTA - Ce mardi 14 juin, pour la première partie de la finale de Koh-Lanta: Le Totem maudit diffusée sur TF1, ils étaient cinq sur la ligne de départ de la course d’orientation.

Au final, après l’élimination d’Ambre, ce sont Géraldine, Bastien, François et Jean-Charles qui devront tenir le plus longtemps possible sur les poteaux la semaine prochaine. Il s’agira d’une première pour cette épreuve mythique de Koh-Lanta, qui se disputait jusque-là avec simplement trois concurrents.

Une nouveauté qui trouve racine dans la course d’orientation de ce mardi soir: les concurrents sont partis à la recherche de trois poignards. Jusque-là rien de nouveau. Et comme on peut le voir dans les tweets ci-dessous, les trois premiers ont été Jean-Charles (à la surprise générale et en 36 minutes), Géraldine puis François.

Sauf que les deux candidats malheureux n’ayant pas trouvé de poignard, Bastien et Ambre, ont ensuite eu à disputer une seconde épreuve d’orientation, une sorte de rattrapage. Et c’est donc Bastien qui s’est imposé.

Seulement, Bastien, avec son statut de qualifié en quatrième position, disputera mardi prochain la dernière épreuve sur un “poteau maudit”, qui devrait le désavantager. Toutefois, pour faire durer le suspense, la production n’a pas encore donné de détails sur la nature de ce handicap.

Comme à chaque saison, l’épreuve des poteaux sera suivie du dépouillement, en direct en plateau à Paris, désignant le vainqueur final.

À voir également sur Le HuffPostTF1 annonce le retour de la “Star Academy” dans une bande-annonce

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles