Koh-Lanta (TF1) Sara sortie sur décision médicale : "J'ai eu une éventration abdominale"

Dans quel état d’esprit avez-vous abordé cette troisième aventure ?

Sara : Je suis partie en essayant de ne pas reproduire les mêmes erreurs. Je suis restée moi-même tout étant, moins virulente dans mes propos et plus à l’écoute des autres. Mais j’ai dû prendre sur moi parfois…

A quelles occasions ?

Notamment, lorsque je suis arrivée sur le camp des Jaunes et que j’ai vu que c’était "Camping Paradis" (rires).

Était-ce facile d’intégrer en cours de route, une équipe déjà formée ?

Les Lawaki m’ont accueillie à bras ouverts. Je ne me suis pas du tout sentie en danger. Je leur ai fait un peu peur au début du jeu, notamment dans les épreuves avec mes cris. Mais sur le camp, ils ont vite compris que je n’étais ni une acharnée, ni un commandant.

À lire également

Coronavirus : une candidate de Koh-Lanta porteuse du virus ?

Lors de votre premier Koh-Lanta en Malaisie, vous aviez également été éliminée suite à un problème de santé. Comment avez-vous vécu cette seconde sortie sur décision médicale ?

Cette troisième édition a été ma meilleure expérience : j’adorais mon équipe, il n’y avait pas de tension, je me sentais utile… Cela a donc été un véritable couperet de devoir parti... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi