« Koh-Lanta » : spoiler l’émission est désormais interdit par la justice

·1 min de lecture
La saison « Koh-Lanta – La légende » est en cours de diffusion sur TF1. Un nouvel épisode est proposé chaque mardi soir aux téléspectateurs.
La saison « Koh-Lanta – La légende » est en cours de diffusion sur TF1. Un nouvel épisode est proposé chaque mardi soir aux téléspectateurs.

Spoiler, c?est péché. La société Adventure Line Productions (ALP), qui produit Koh-Lanta sur TF1, a obtenu gain de cause mercredi 22 septembre contre toutes celles et ceux qui publieraient en ligne des contenus dévoilant la suite du programme. Une ordonnance interdisant de telles pratiques a été prise par le tribunal judiciaire de Paris. Elle vise en particulier les candidats de l?émission, mais aussi les internautes anonymes qui publieraient des informations secrètes sur les réseaux sociaux.

Dans son communiqué, ALP précise qu?un ancien aventurier a par ailleurs reçu un avertissement de la justice : désormais, « chaque nouvelle publication sera sanctionnée par une somme forfaitaire importante par infraction constatée ». Selon Le Parisien, l?individu ? qui a dévoilé plusieurs informations et qui a aussi insulté la production ? devra en effet s?acquitter d?une amende de 1 000 euros à chaque fois qu?il enfreindrait l?ordonnance de justice.

ALP obtient la levée d?anonymats des comptes de réseaux sociaux

L'homme a également été « tenu de supprimer de l'ensemble des comptes » dont il a le contrôle sur les réseaux sociaux « les informations ayant trait au contenu des épisodes à venir » dans un délai de 24 heures sous peine d'une amende de 500 euros par jour de retard.

À LIRE AUSSITélé-réalité : « Il y a un certain sadisme du téléspectateur »

Dans deux autres ordonnances, datées du 9 septembre, le tribunal de Paris a demandé à Twitter et Facebook de lever l'anonymat d [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles