Koh-Lanta : "Plus de seins ni de fesses" pour Ambre, -18kg pour Jean-Charles... Avant/après bluffants !

Ils sont encore six en lice dans Koh-Lanta, Le Totem maudit après l'élimination de Nicolas la semaine dernière. Ce mardi 7 juin 2022, c'est Bastien qui a remporté la toute dernière épreuve d'immunité de cette édition. Il est donc, pour l'heure, le seul à être assuré de participer à la mythique course d'orientation. Alors, forcément, au petit matin, le cordiste est de bonne humeur ! A cela s'ajoute une surprise... Au réveil, les aventuriers – sans Olga qui a passé la nuit à l'infirmerie après s'être foulé la cheville – découvrent une balance et un miroir sur le camp. C'est l'occasion de découvrir leur nouvelle apparence physique, après pas moins de 37 jours de privation, sans nourriture ni confort.

Jean-Charles est le premier à se lancer. "Pour le coup, ça fait vraiment naufragé ! Cette barbe de malade ! Je ne me voyais pas comme ça. Je ne suis pas habitué. Moi, je suis plutôt gras. Ça fait bizarre je trouve. Il manque quelque chose", s'amuse-t-il pointant son ventre plus plat qu'à son arrivé. Plus encore, face caméra le fustier avoue avoir "l'impression d'avoir été aspiré par l'intérieur". "C'est assez spécial à vivre. J'ai toujours eu l'habitude de me voir un peu molletonné. Du coup, de me voir sec, ce n'est pas trop mon truc", ajoute-t-il. Toutefois, il s'accommode rapidement de son nouveau visage, affiné et barbu. "J'aime bien ma tête. Ça fait naufragé, ce n'est pas si mal. Je me trouve...

Lire la suite


À lire aussi

Secret Story : Un ex-candidat s'offre de nouvelles fesses, un avant/après bluffant !
Familles nombreuses : Fernand Reymond métamorphosé après sa rupture avec Cindy, avant/après bluffant !
Kelly Helard amincie : avant/après bluffant en photos, elle est enfin "fière"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles