Même pendant "Koh-Lanta", la présidentielle américaine était partout

Paul Guyonnet
·Journaliste
·3 min de lecture
Durant l'épisode de "Koh-Lanta" diffusé le 6 novembre, les téléspectateurs ont multiplié les références à l'élection présidentielle qui oppose Joe Biden et Donald Trump aux États-Unis.  (Photo: Captures d'écran)
Durant l'épisode de "Koh-Lanta" diffusé le 6 novembre, les téléspectateurs ont multiplié les références à l'élection présidentielle qui oppose Joe Biden et Donald Trump aux États-Unis. (Photo: Captures d'écran)

TÉLÉVISION - Loïc, Alexandra, Lola, Laurent, Donald et Joe. Voici à quoi ressemblait l’épisode de “Koh-Lanta 2020: Les 4 terres” diffusé vendredi 6 novembre. Si l’on se promenait sur les réseaux sociaux en tout cas.

Car avec une élection présidentielle américaine très floue qui occupe une bonne partie de l’actualité et des esprits, le scrutin outre-Atlantique s’est invité dans bon nombre de plaisanteries et commentaires tout au long de la soirée.

Si les médias et les autorités américaines mettent tant de temps à annoncer le nom du vainqueur de l’élection, c’est parce que le comptage des voix (et notamment des bulletins par correspondance) est un processus laborieux et chronophage.

Mais dans l’émission de télé-réalité de TF1, tout doit être expédié relativement rapidement. Alors forcément, sur Twitter, plusieurs internautes avaient LA solution pour accélérer le dépouillement: Denis Brogniart.

Mais comme souvent sur Internet, ce sont surtout les réactions des candidats qui ont offert des moyens de réagir à l’actualité. Et notamment donc à la défaite qui semble se profiler pour Donald Trump, lui qui est désormais à la traîne dans la plupart des États encore en jeu, après avoir un temps mené la danse.

Reste que, comme souvent à la télévision gratuite et plus encore dans les programmes à suspense (aussi relatif soit-il), il a aussi fallu pour les téléspectateurs endurer de longues pages de publicité. Et là encore, le parallèle avec la situation aux États-Unis est apparu comme une évidence.

Les passionnés de l’émission phare de TF1 pourront néanmoins être satisfaits d’une chose: ce n’est pas pendant leur programme favori qu’a été annoncé le nom du nouveau président américain, ce qui aurait sans aucun doute conduit à un bouleversement des programmes. Et peut-être à une semaine d’attente supplémentaire pour assister à l’épisode de ce vendredi.

À voir également sur le HuffPost: Comment le coronavirus pourrait influencer les prochaines saisons de “Koh-Lanta”

LIRE AUSSI:

Dans "Koh-Lanta", cette séquence d'épilation artisanale n'est pas passée inaperçue

Laurent de "Koh-Lanta", menacé de mort, en veut à la production

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.