Koh-Lanta : Nicolas éliminé : "C’est trop facile de tout me mettre sur le dos..."

Dans votre portait vous aviez déclaré "Je ne viens pas dans Koh-Lanta pour faire de la figuration"… Quel regard portez-vous sur votre parcours après 35 jours d'aventure ?

Nicolas : Quoi qu’il arrive, je suis quelqu’un qui aura marqué cette saison, avec mon accent, mes vannes, mes stratégies. On m’avait reproché ces propos il y a trois mois en me disant « oh celui-là il se la raconte », là, ils ont compris que je disais vrai (rires). Je pourrais avoir la rage, car s’il n’y avait pas eu le double-vote d’Olga, j’étais quasiment sûr d’accéder à l’orientation, mais l’aventure a été belle, je suis content.

Comment avez-vous décidé de participer à Koh-Lanta ?

J’ai toujours été fan de l’émission. Je ne m’étais pas inscrit avant, à cause de mes obligations professionnelles. J’ai eu le déclic il y a deux ans et demi. J’ai failli perdre mon bras droit à la suite d’une intervention chirurgicale qui s’est infectée. Il a fallu un gros travail mental pour m’en sortir. Un soir, je regardais Koh-Lanta avec mes parents et je me souviens d’avoir dit à ma mère, « je vais le faire » alors que j’avais le bras bien amoché ! Ça a en quelque sorte servi d’objectif pour ma rééducation.

À lire également

Koh-Lanta – Fouzi : "C’est cruel de so... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles