Koh-Lanta, mort de Jean-Claude : les causes de son décès dévoilées

Koh Lanta a perdu l'un des siens. Adventure Line Productions qui produit l'émission, dont la dernière saison a été remportée par Maud, a annoncé sur son compte Twitter la mort de l'un des candidats de la saison 6. "Triste nouvelle dans la famille #KohLanta Nous venons d’apprendre la disparition de Jean-Claude, aventurier de 2006 au Vanuatu, le 27 octobre dernier. Nous présentons nos sincères condoléances à ses proches." Jean-Claude avait 60 ans quand il s'était lancé dans l'aventure. À l'époque, ce magasinier chauffage et sanitaire vivait en Moselle. Il avait souhaité participer à Koh Lanta, animé par Denis Brogniart, pour "goûter l'aventure, la découverte et le partage avec les autres" comme il le soulignait lors d'une interview accordée à Skyrock. Il était le doyen de l'équipe rouge des Mosso. Après dix-huit jours de jeu, il avait dû abandonner, juste avant la réunification, pour des raisons médicales.

⋙ Denis Brogniart : l'arnaque honteuse d'une candidate pour participer à Koh-Lanta

Une triste nouvelle annoncée, dans un premier temps, par une de ses coéquipières de jeu, Catherine Brun, sur son compte Twitter. "Je viens d'apprendre avec une très grande tristesse le décès de Jean-Claude qui avait partagé l'aventure @KohLantaTF1 en 2006. Un homme adorable, vaillant, plein de gentillesse qui avait été un compagnon bien agréable. Qu'il repose en paix...". L'un de ses amis a révélé les causes de son décès à l'âge de 74 ans. "Un diagnostic de cancer de la prostate a été posé il y a 2 ans qu'il a vaincu uniquement avec des moyens et techniques naturelles" explique Frédéric Maucherat sur son compte Facebook, mais malgré la victoire sur la maladie, "la faucheuse, sans doute contrariée, a décidé tout de même de reprendre son âme et lui a envoyé une rupture d'anévrisme fatale."

De son côté, Denis Brogniart s'est également manifesté via son compte Twitter. L'animateur a exprimé toute sa tristesse face à la terrible nouvelle. Il lui a rendu un dernier hommage en déclarant avoir des

(...) Cliquez ici pour voir la suite