Koh-Lanta : Lola est-elle chanceuse ou victime de préjugés sexistes ?

Laetitia Reboulleau
·4 min de lecture
© Laurent Vu / ALP / TF1
© Laurent Vu / ALP / TF1

Elle n'a que 23 ans, et elle s'impose d'ores et déjà comme l'une des meilleures aventurières de Koh-Lanta. La jeune femme originaire du Nord s'est illustrée sur les épreuves, mais aussi de par ses stratégies pour conserver ses alliés. Et pourtant, pour ses détracteurs, tout ça n'est que "de la chance"...

Après la dernière saison de Koh-Lanta, l'île des héros, les téléspectateurs avaient de grandes attentes pour cette nouvelle édition intitulée Les 4 Terres. Plusieurs candidats se sont illustrés mais ont été éliminés, à l'instar de la sportive Alix, et de Bertrand-Kamal, grand chouchou des internautes. Mais parmi ceux qui sont encore en lice, il y a une aventurière qui, en dépit de sa grande efficacité, est loin de faire l'unanimité : Lola.

Une jeune femme qui s'affirme

Du haut de ses 23 ans, Lola est la benjamine de ces dames sur le camp, et fait partie avec Brice et Loïc des plus jeunes candidats de cette édition. Dans les premières semaines, elle se faisait plutôt discrète, mais a très vite gagné des points en étant l'une des premières à trouver un collier d'immunité, sur le camp de la tribu du Nord.

En revanche, depuis la réunification et l'arrivée des épreuves en solo, la jeune femme dévoile de plus en plus son potentiel. Elle a remporté pas moins de trois épreuves de confort – qui lui ont permis de trouver un second collier d'immunité et de refaire le plein d'énergie grâce à de la nourriture – et une épreuve d'immunité, remportant avec elle le totem sur le camp.

De la chance, vraiment ?

Difficile de ne pas être admiratif face aux prouesses de Lola, qui mène largement la course en termes de victoires individuelles cette année. Pourtant, cette dernière possède de nombreux détracteurs qui l'affirment : ce n'est pas du talent, c'est de la veine. Mais peut-on vraiment parler de bonne étoile lorsqu’elle défie les lois de la gravité en se tenant à un support à bout de bras pendant plusieurs dizaines de minutes ? Quand elle garde l'équilibre sur un pied tout en balançant une poterie de l'autre ? Seule l'épreuve de la course d'obstacles en portant des sacs, remportée car elle était moins chargée que les autres, peut être qualifiée de victoire chanceuse. Les autres ne sont dues qu'à son mérite.

Mais alors, pourquoi les internautes sont-ils si virulents à son encontre ? Parce que face à Koh-Lanta, comme c'est malheureusement trop souvent le cas, les femmes sont victimes d'un sexisme criant. Hadja trop franche, Alix trop autoritaire... Toutes les participantes sont critiquées alors que cette année, ce sont les femmes qui mènent la danse en terme de victoires. Et Lola n'est pas en reste : jeune, fantasque, parfois un peu puérile... Elle est considérée comme une enfant qui bénéficie de la chance du débutant plutôt que comme une aventurière chevronnée, qu'elle est pourtant.

Pour Alban Pellegrin, aventurier emblématique de l’émission interrogé par nos soins, la nordiste a en effet tout pour réussir... Et donc pour attirer les commentaires négatifs des internautes : “Les critiques se sont basées sur un jeu où elle devait porter moins de sacs que les autres, donc cela a rendu sa victoire plus facile. Mais elle a su faire taire ses ‘détracteurs’ en remportant l’immunité et une autre épreuve de confort dans la foulée. Je pense que ni les aventuriers ni les téléspectateurs ne l’attendaient à se niveau là. Elle est toute mimi, toute frêle et sont côté ‘chti’ voudrait qu’elle soit classée dans la catégorie des gens simple. Mais elle démontre tout le contraire : stratège, humaine, forte dans les épreuves... Elle ne rentre plus dans aucune case et est donc sujet à ces détracteurs !”

Une chance d'aller loin dans la compétition

Alors qu'il reste actuellement huit candidats en course, Lola semble bien partie pour s'approcher des épreuves finales, d'autant qu'elle possède encore un collier d'immunité en poche, et elle a prouvé qu'elle avait le potentiel nécessaire pour remporter des épreuves. Par ailleurs, elle dispose d'alliés fidèles : Angélique et Fabrice, ses anciens camarades du Nord. Toutefois, l'épisode de ce vendredi 13 novembre réserve encore une surprise pour les participants : une nouvelle épreuve d'immunité à élimination immédiate. Celui ou celle qui terminera dernier verra son aventure s'arrêter immédiatement. Collier ou pas collier...

Ce contenu peut également vous intéresser :

A LIRE AUSSI

> Koh-Lanta : rien ne va plus depuis l'élimination de Bertrand-Kamal

> Koh-Lanta : 5 twists de l'édition américaine qui pourraient inspirer la version française

> Koh-Lanta : qui sont les candidats déjà populaires sur les réseaux sociaux ?