"Koh-Lanta: La Légende": l'avis du public a-t-il compté pour sélectionner les candidats?

·5 min de lecture

MÉDIAS - C’est le retour d’un événement attendu. Ce mardi 24 août 2021 débutera la nouvelle saison de Koh-Lanta. Pour fêter les 20 ans de l’émission, la production a décidé de regrouper un casting XXL dans Koh-Lanta: La Légende en vue de créer un affrontement unique et spectaculaire. L’objectif cette année? Faire s’affronter les meilleurs.

Mais comment la production de l’émission a-t-elle procédé pour sélectionner la crème de la crème des aventuriers? Julien Magne, directeur des programmes d’Adventure Line Productions (en charge de Koh-Lanta et Fort Boyard notamment), a répondu aux questions du HuffPost.

20 participants sont réunis pour cette septième édition spéciale de Koh-Lanta. 10 hommes, 10 femmes. “Parité” et “niveau de jeu” étaient les maîtres-mots de la production dans l’établissement du casting. “On voulait une parité parfaite, donc déjà, on savait qu’on avait besoin de 20 aventuriers, 10 hommes, 10 femmes”, indique Julien Magne.

“L’autre aspect qu’on voulait mettre en avant, c’était ‘l’affrontement ultime’. Avec un niveau, à tout point de vue, très élevé. Que ce soit dans les épreuves, dans la survie, ou dans les stratégies. On voulait aussi des aventuriers issus de différentes saisons, pas uniquement les dernières. Fort de ces 3 postulats, on a ciblé un certain nombre d’aventuriers, à qui on a proposé de participer à l’émission”, poursuit-il.

Ce n’est pas le public qui nous a poussé à prendre Sam, mais son aventure.

Sur 20 aventuriers, seulement 6 ont déjà gagné Koh-Lanta. Alors, on pourrait s’interroger sur la légitimité de certains à participer à cette édition All-Stars. Une aventurière comme Clémence, qui a remporté 2 fois l’émission et participera à sa 4e édition à l’âge de 36 ans, pourra affronter Sam, 21 ans et éliminé lors du 21e jour de l’édition “L’île des héros”. Mais Sam est un grand apprécié du public. D’ailleurs, son élimination avait fait beaucoup parler sur les réseaux sociaux. De nombreux téléspectateurs ont crié au scandale après le départ de leur “chouchou”. Alors est-ce que l’avis du public et la réputation de Sam lui ont permis de décrocher sa place pour Koh-Lanta: La Légende?

La production assure que non. “On ne fait jamais un casting en fonction d’un avis du public, parce qu’il y a autant d’avis que de téléspectateurs. Ce n’est pas le public qui nous a poussés à prendre Sam, mais son aventure. Il n’a peut-être pas énormément gagné, mais il a battu Claude dans une épreuve où il détenait le record de durée. Il a été époustouflant sur l’épreuve du tir à l’arc face à Claude et Teheiura. Et il a aussi marqué son aventure parce qu’il a réussi à faire le feu en un temps record, et tout ça avec une personnalité assez incroyable. C’est un grand ado Sam, et malgré cela, il a réussi à marquer une aventure extrêmement dure”, explique le directeur des programmes.

Même principe pour Namadia, éliminé le 25e jour de la saison 12. Un parcours qui, sur le papier, ne marque pas les esprits, mais sa sélection va au-delà des performances. Namadia reste une icône et un visage reconnu de l’aventure Koh-Lanta. “Il est sorti assez tôt de son édition en Malaisie, mais il n’empêche que de notre point de vue, il était un capitaine hyper charismatique et emblématique de sa tribu avant la réunification. Il était sur un siège éjectable pendant un moment, mais il s’est battu. Ensuite, il a trouvé le collier d’immunité et il l’a sorti d’une façon assez extraordinaire. Un moment iconique de Koh-Lanta. Ce sont aussi des profils comme ça qu’on voulait avoir, des gens très charismatiques et compétiteurs”, défend Julien Magne.

Il ne suffisait donc pas d’avoir gagné pour faire partie des All-Stars. La trace qu’un candidat laisse au sein de l’aventure serait le ticket d’entrée pour Koh Lanta: La Légende. Il faut avant tout marquer les esprits. “On voulait évidemment avoir des gagnants, parce que dans les gens qui ont marqué Koh-Lanta, il y a beaucoup de gagnants. Mais c’était ça le vrai critère. Des gens qui ont marqué Koh-Lanta. Qu’ils aient gagné, qu’ils aient été proches de la victoire sans l’obtenir, et ces aventuriers qui avaient un gros potentiel et qui, par un fait de jeu, un aléa de l’aventure, ont été éliminés un peu trop tôt alors qu’ils auraient pu aller beaucoup plus loin”, affirme le directeur des programmes.

La production se dit très heureuse de son casting. Pour des questions de confidentialité, Adventure Line Productions présente toujours les candidats la veille ou l’avant-veille du début de l’émission aux équipes techniques. Julien Magne l’affirme: “Les équipes qui sont, pour la plupart, sur Koh-Lanta depuis 10 ou 15 ans étaient très agréablement surprises, pour ne pas dire sidérées de la qualité du casting. Et la réaction était la même pour les aventuriers quand ils se sont découverts les uns les autres. Ils ne pensaient pas qu’il y aurait autant d’adversité sur cette édition anniversaire. Ça les a réjouis, et puis en même temps, ça les a tendus” détaille-t-il. Rendez-vous donc le 24 août pour découvrir le premier épisode de cet affrontement XXL.

A voir également sur Le HuffPost: Macron enseveli de fleurs en Polynésie? Des journalistes étrangers dupés par ce détournement

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles