Koh-Lanta, La Légende : Coumba dément avoir "menacé" Alexandra

·1 min de lecture

Depuis le 24 août dernier, les téléspectateurs retrouvent tous les mardis soirs derrière leur écran les aventuriers de Koh-Lanta : La légende, la saison All-Stars diffusée sur TF1 pour le vingtième anniversaire de la célèbre émission de survie. Pour cela, la production a réuni un casting 5 étoiles constitué de nombreux candidats emblématiques du programme comme Claude, Teheiura ou encore Clémence Castel et Coumba. Depuis le début de cette saison inédite, cette dernière donne d'ailleurs rendez-vous à ses abonnés pour débriefer les épisodes à chaud. La semaine dernière, la candidate emblématique avait reproché à la production de mettre beaucoup plus en avant les hommes que les femmes dans le montage de l'émission. "On parle beaucoup des garçons sur Koh-Lanta et j’avais envie qu’on mette un petit peu les filles en avant. Mais on ne les voit pas beaucoup. En regardant le ratio temps filmé chez les hommes et le ratio temps filmé chez les femmes, on est sur du 60/40. On n’a pas le même temps d’écran", a-t-elle déploré sur son live.

Des accusations auxquelles Julien Magne, producteur de l'émission présentée par Denis Brogniart a réagi dans la foulée. "On a fait un petit exercice... On a regardé concrètement le temps d'antenne consacré aux hommes et aux femmes. Sur l'épisode 1, il y a une différence de deux minutes; et sept minutes sur l'épisode deux. Sur des épisodes de deux heures... Donc si ça c'est un déséquilibre majeur ou un choix sexiste... Je crois qu'il faut réfléchir un petit (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Pelé, la légende du football, placé en soins intensifs : sa fille donne des nouvelles rassurantes
The Artist : cette autorisation que Nagui a dû obtenir avant la diffusion de son émission
Vanessa Paradis : son producteur revient sur la polémique des places trop chères
Koh-Lanta, La Légende : Coumba révèle une scène qui s'est passée hors antenne avec Claude
L’amour est dans le pré : Karine Le Marchand attaquée et traitée de "diva", des agriculteurs la défendent

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles