Koh-Lanta - Jonathan : "En montant sur mon poteau je me suis dit : ça va être une horreur"

·1 min de lecture

Comment avez-vous vécu cette épreuve des poteaux ?

Jonathan : Je pensais que ce n’était pas une épreuve pour moi, mais j’attendais de voir. J’en ai une la confirmation dès, je suis monté sur mon poteau (rires). Je me suis dit que c’était foutu que ça allait être une horreur et que si j’arrivais à tenir ne serait-ce que 30 minutes, pour sauver les meubles ce serait top. Finalement grâce au mental, j’ai réussi à tenir deux heures !

Pourtant vu vos performances sur les épreuves statiques, votre agilité en escalade on aurait pu penser que cette épreuve était faite pour vous ?

Il y a une différence entre l’équilibre statique des poteaux et l’équilibre dynamique de l’escalade... Effectivement dans d’autres épreuves lorsque j’utilise mes bras pour me stabiliser, je n’ai pas de problème.

Affronter deux championnes - de MMA pour Lucie et de gymnastique pour Maxine - vous a-t-il, peut-être aussi, un peu déstabilisé ?

Évidemment, j’ai ressenti un peu de pression, surtout quand du coin de l’œil, je voyais bien que là où j’étais en difficulté, elles semblaient toutes deux parfaitement à fait à l’aise sur leur poteau.

Qu’est-ce qui vous a fait chuter ?

Au moment de retirer la dernière cale, l’espace était vraiment minuscule et je n’étais pas forcément bien placé sur mon poteau, ça m’a déstabilisé.

À lire également

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles