« Koh-Lanta » : Immunité, confort, poteaux… Comment l'émission est entrée dans notre quotidien

·2 min de lecture

CULTE - Installée depuis 20 ans dans le paysage audiovisuel et culturel, l’émission de TF1 a aussi pénétré nos inconscients collectifs

Le terme « les poteaux » retrouvera-t-il un jour son sens d’avant 2001 ? Cette année-là débarque, plutôt discrètement d’ailleurs, une nouvelle émission de TF1 tournée sur une île de Thaïlande : Koh-Lanta. Vingt ans plus tard, TF1 continue de battre des records d’audience avec son jeu d’aventure et célèbre sa réussite exceptionnelle avec une édition spéciale intitulée, fort modestement : « La Légende ». En vingt ans, Koh-Lanta est devenu bien plus qu’une émission télé et a imposé son vocabulaire - l’épreuve des poteaux, le collier d’immunité, le totem, la sentence irrévocable…- et sa grammaire – le feu de camp, la réunification, les épreuves de confort…- dans de nombreux interstices de notre vie quotidienne.

Des politiques ont ainsi souvent repris des termes empruntés au jeu, des organisateurs de goûters d’anniversaire ou de mariage réutilisent les épreuves de l’émission, des formations RH en entreprises utilisent les « valeurs » de Koh-Lanta.

« C’est la palme à l’ancienneté »

« Que Olivier Véran dise qu’il n’y a pas de totem, que Rachida Dati dise dans un débat qu’elle n’a pas de collier d’immunité… Koh-Lanta est entrée dans le vocabulaire commun et dans l’esprit des gens », constate Denis Brogniart. Alexia L(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
« Koh-Lanta » : Les réseaux sociaux, perturbateurs des stratégies et de la vie sur le camp
« Koh-Lanta » : Comment devenir un aventurier culte que tout le monde adore ?
« L’amour est dans le pré » : « Avec le speed-dating, j’en ai fait pleurer des gens dans mon entourage », raconte Hervé
« Koh-Lanta » : Alors, cette diffusion le mardi soir, vous vous y faites ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles