"Koh-Lanta: La Grande Aventure": Denis Brogniart s'est régalé pendant l'émission

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·3 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Denis Brogniart sur le tournage d'un
Denis Brogniart sur le tournage d'un

KOH-LANTA - À l’occasion des 20 ans de Koh-Lanta, dont la dernière édition -La Légende- s’est terminée la semaine dernière de façon inédite après plusieurs cas de triche, une émission spéciale était diffusée ce mardi 21 décembre sur TF1.

Koh-Lanta: La Grande Aventure, qui a pris la forme d’un documentaire sur l’histoire du célèbre jeu d’aventures, a compilé images d’archive, moments forts, témoignages et confidences de plusieurs candidats emblématiques de ces 20 dernières années.

Et devant ce prime time exceptionnel, Denis Brogniart s’est régalé. Via son compte Twitter, le présentateur du jeu semble avoir pris un malin plaisir à commenter les images, tout en répondant avec bienveillance à de nombreux internautes qui l’interpellaient.

″Ça me fait drôle de me revoir 20 ans plus jeune! Avec mes cheveux frisés!”, s’amuse-t-il ainsi, quand il ne se moque pas de lui-même lorsqu’on le voit à l’image porter un pull de Noël. Denis Brogniart annonce encore que l’on reverra “très bientôt” l’épreuve de dégustation, ou précise que si la difficulté augmente progressivement dans l’épreuve des poteaux, c’est notamment à cause de “l’arrivée de la nuit”.

Moundir, candidat mythique qui s’est révélé médiatiquement grâce à Koh-Lanta en 2003, a lui partagé sa nostalgie devant le documentaire événement.

À voir également sur Le HuffPost: À quoi ressemblait la télé en 2001 au lancement de “Loft Story”

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles