Koh-Lanta, Les Armes Secrètes : cette récompense inédite réservée aux gagnants du jeu de confort

·1 min de lecture

Améliorer le confort sur le camp est indispensable pour les aventuriers de Koh-Lanta. Première étape, le feu. Si les rouges, les Oro, ont réussi à le faire dans le premier épisode de Koh-Lanta, Les Armes Secrètes, les jaunes l’attendent toujours. Résultat, les aventuriers mangent froid depuis le début de l’aventure, et rêvent de pouvoir se retrouver au chaud, au coin du feu. Autant dire que les Toa attendaient avec impatience ce jeu de confort, qui pourrait leur apporter un peu de baume au coeur.

Mais pour cette épreuve, les équipes ont dû réaliser au préalable deux pirogues chacune. Une étape décisive pour les aventuriers, puisqu’en cas d’échec, ils partiraient forcément perdants à l’épreuve. Si les jaunes ont donné des sueurs froides à Aurélien, ils sont néanmoins arrivés très confiants face aux rouges. Le co-capitaine des Toa n’a d’ailleurs pas résisté à l’envie de narguer les Oro avec sa construction. “J’ai l’impression que la pirogue des rouges me semble un peu frêle au niveau de la stabilisation. J’aurais peur de monter là-dessus”, a-t-il jugé en regardant l’embarcation.

C’est sur l’eau que les deux équipes se sont affrontées, chacune sur son embarcation. A la clé : un énorme poisson, mais pas que ! Afin de faire durer le suspense, Denis Brogniart a préféré attendre la fin de l’épreuve pour tout dévoiler. Après que les deux équipes se sont livrées un combat sans pitié, l’équipe d’Aurélien et de Laetitia a finalement remporté la victoire ! Le mari d’Hortense a donné le très (...)

Lire la suite sur le site de Voici

VIDEO Incroyables Transformations : Charla Carter émue aux larmes par une mère et sa fille
VIDEO Nagui s’en prend sèchement aux chasseurs dans Tout le monde veut prendre sa place
VIDEO Les Z’amours : trahie par sa meilleure amie, une candidate a quitté son compagnon
"Fermez juste vos gueules" : Sheila révoltée contre ceux qui disent du mal de son fils Ludovic
VIDEO Un dîner presque parfait : une candidate manque de se prendre un énorme coup de bâton