Koh-Lanta, Les Armes Secrètes : Lucie écartée par les autres aventuriers, la Toile s'enflamme

·1 min de lecture

L'épisode de Koh-Lanta, Les Armes Secrètes du vendredi 30 avril était particulièrement attendu. Après un "I don't want this" d'anthologie proféré par Vincent et un retournement de situation inattendu au conseil, les fans se demandaient comment les coéquipiers de Shanice, dernière éliminée en date, allaient réagir. Thomas qui s'était montré virulent envers Vincent a finalement présenté ses excuses. Les tensions de la veille étant mises de côté, le jeu de confort peut enfin commencer. Denis Brogniart annonce une épreuve particulière en équipe. Les gagnants pourront bénéficier d'une nuit au calme dans une somptueuse villa. Les aventuriers sont alors répartis en deux groupes. Un problème arrive rapidement, un candidat ne pourra pas participer au jeu, puisqu'il reste onze personnes. Lucie, la 21ème candidate surprise du programme de TF1 est écartée par les anciens Jaunes. Une situation blessante pour la championne de MMA qui repart sur le camp avec une boîte de quatre bananes.

Lucie s'est sentie trahie. Sur Twitter, les internautes ont réagi massivement à l'éviction de la jeune femme. "C'est encore pire que d'être choisi en dernier en cours d'EPS", "'Je vais commencer à sortir mon jeu' = Je ne vais strictement rien faire, comme depuis le début du jeu", "Lucie, championne de MMA, la plus sportive, qui n’est pas choisie morte de rire", "La vérité, elle me fait de la peine avec ses quatre bananes", "'Personne ne t’aime mais t’inquiète t’as des bananes' Ah bah super", "Championne de France (...)

Lire la suite sur le site de Voici

VIDEO Les Z’amours : Bruno Guillon dégoûté par l’habitude alimentaire d'une candidate
VIDEO Christian Quesada en fuite ? Cette hypothèse qui inquiète les enquêteurs
VIDEO Les Z’amours : une candidate trompée la veille de son emménagement avec son mari
Les 12 Coups de midi : Bruno passe la barre symbolique de la 100ème victoire
VIDEO Christian Quesada “volatilisé” : cette piste concernant la venue de la police à son domicile