Koh-Lanta, Les Armes Secrètes : qui est Laure, la "Mini-Hulk" de l'aventure ?

·1 min de lecture

J-2 ! Vendredi 12 mars, les fans de Koh-Lanta répondront tous à l'appel de leur télévision, avec la diffusion de la nouvelle saison de Koh-Lanta, baptisée Koh-Lanta, Les Armes secrètes. Quelques mois après la victoire d'Alexandra, dans une saison tragiquement marquée par le décès d'un candidat, Bertrand-Kamal, Denis Brogniart va retrouver de nouveaux aventuriers qui seront séparés en deux équipes, et non quatre comme la précédente, Rouges contre Jaunes. Un retour au classique qui sera accompagné de nouveautés, comme les "armes secrètes", qui risquent d'offrir des conseils encore plus animés qu'avant. Outre le "détournement de vote", ou "le quitte ou double", les aventuriers pourront compter sur une troisième arme, redoutable : le bracelet noir, qui permet de voler le collier d'immunité à quelqu'un, et de l'attribuer à quelqu'un d'autre. Depuis quelques semaines, les identités des nouveaux aventuriers ont été révélées par TF1. Parmi eux, Laure, une agricultrice de 26 ans.

Laure, c'est d'abord un marqueur régional, même si nous ne sommes plus dans Koh-Lanta, Les 4 Terres. En effet, son accent trahit ses origines, elle qui vient du Doubs. Douce, par contre, Laure ne l'est pas vraiment. Si elle est dans la catégorie des jeunes aventuriers, cette année, elle ne risque pas de se laisser marcher sur les pieds pour autant. "Je suis quelqu'un de très têtu et de très borné donc c'est vrai que si j'ai une personne comme ça en face de moi, ça peut vite me monter les nerfs. Les gens qui sont (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Petit Sweat. La nouvelle tendance de la jeunesse Parisienne : le street-wear japonais.
La Faute à Rousseau : pourquoi Louis Duneton ne regrette pas d'avoir quitté Plus belle la vie
Mario ("Star Academy") : la mort de son père lui a inspiré un tout nouveau combat
Faustine Bollaert poste une photo avec Nikos Aliagas, les internautes sous le charme
Richard Berry : la terrible nuit où Jeane Manson a cru qu’ils allaient mourir