Koh-Lanta – Ambre : "Je suis revenue des Philippines avec l’Hépatite A"

A.ISSOCK/ALP/TF1

Pensiez-vous aller aussi loin dans l’aventure ?

Ambre : Absolument pas ! Je m’empêchais de me projeter dans le jeu, parce que je ne voulais pas être déçue.

Quels aspects du jeu avez-vous trouvé particulièrement difficiles ?

La stratégie, et les éliminations. Utiliser les autres pour aller loin et une fois la réunification passée, couper la tête de tout de monde… C’est un aspect du jeu qu’on ne mesure pas assez avant d’y être confronté. Chaque décision que j’ai dû prendre a été compliquée.

On pense notamment à l’élimination de Louana ou à votre choix d’envoyer Jean-Charles en épreuve éliminatoire…

Louana, c’était une trahison, mais pour Jean-Charles c’était différent. Il n’y avait aucune notion de stratégie ni d’affect… Ça faisait des jours que Jean-Charles nous bassinait, pour prouver de quoi il était capable lors d’une élimination directe, pour moi, c’était juste évident de le choisir. C’était hyper dur d’avoir cru que je faisais le bon choix et que par la suite on me le reproche. Quand je l’ai vu débarquer sur le camp, énervé, je n’ai rien compris à son comportement.

Comment avez-vous vécu l’épreuve d’orientation ?

C’était assez chaotique. Je n’étais pas très confiante car déjà, dans mon quotidien j’ai du mal à m’orienter (rires)… Il faisait une chaleur insupportable, j’avais du mal aligner mes idées. C’était une épreuve très éprouvante et stressante, il des moments où j’ai eu envie d’abandonner....

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles