Koh-Lanta 2020 : Inès, malchanceuse dans la vie mais très chanceuse à l'épreuve d'orientation

Wassila Djellouli
Journaliste lifestyle

Inès a révélé dans l'épisode de ce vendredi soir connaître d'importants problèmes familiaux. La jeune femme y a heureusement aussi vécu un immense bonheur en se qualifiant pour la finale de Koh-Lanta 2020, grâce à un gros coup de chance.

Capture écran MyTF1

Derrière son joli minois et son caractère parfois impulsif, Inès cache une douloureuse histoire. On la savait depuis une épreuve de confort, très proche de sa tante qu'elle considère comme une mère de substitution. Et ce lien fort cache un manque. Interrogée par Denis Brogniart dans l'épisode de ce vendredi soir, la jeune infirmière a en effet confié avoir vécu une enfance difficile. Sans en donner les raisons précises, elle a révélé avoir voulu s’éloigner tôt du foyer familial en partant en internat à 17 ans. Aujourd'hui encore, l'entente avec ses parents serait très mauvaise, à tel point que même se dire “bonjour” lorsqu'ils se croisent est impossible. “Il y a une partie de moi qui espère juste un jour qu'on pourra être cordiaux, qu’il n’y aura plus de tension. Ce serait déjà énorme qu’il n’y ait plus ce malaise”, a-t-elle confié devant un Denis Brogniart très surpris par les proportions prises par la brouille familiale.

Les questions de l'animateur ont aussi permis d'apprendre qu'Inès logeait dans des conditions difficiles, puisqu'elle ne dispose selon ses déclarations que de 12m2.

Les 100 000 euros de la victoire lui seraient donc très utiles. Et si l'éventualité de la voir gagner cette saison semblait jusqu'à il y a peu encore très faible, tout est aujourd'hui possible : au terme d'une épreuve d'orientation à rebondissements, la candidate que Denis Brogniart avait un peu taclée sur ses performances, a gagné sa place sur les poteaux. Et elle a pu compter pour ce faire sur un énorme coup de pouce du destin.

Alors qu'elle cherchait une balise dans le même périmètre que sa grande copine Naoil, la candidate s'est dans un premier fait doubler. Naoil a en effet été la première à trouver la balise et à pouvoir récupérer auprès de Denis Brogniart les indications pour s'emparer du poignard. Mais c'était sans compter sur l'incroyable chance d'Inès, qui a presque involontairement trouvé l'objet sans connaître la direction à prendre ni le nombre de pas à faire.

Saisie par une joie intense, la jeune femme s'est écroulée de bonheur sur la plage, avant de planter son poignard pour sceller sa qualification. Naoil, complètement dépitée, a elle peiné à s'en remettre. Heureusement, aidée par un Claude déjà qualifié, la boxeuse a fini par retrouver le courage de tout recommencer à zéro avec un autre repère. Au coude à coude avec Moussa qui ratissait le périmètre de la « roche azur » depuis plusieurs heures, la chance lui a à son tour souri : la candidate a très vite trouvé la balise puis le poignard. Les trois aventuriers qui accèdent à la légendaire épreuve des poteaux sont donc Claude, Naoil et Inès. Un trio, qui, hormis Claude, n’était pas vraiment celui souhaité par les internautes...

A lire également :

Koh-Lanta (TF1) L'heure de l'épreuve d'orientation a sonné !

Koh-Lanta (TF1) : retour sur une saison dingue !

Koh-Lanta 2020 : Claude révèle son regret concernant l’élimination de Régis