"Si Klopp voulait vraiment Werner, il l'aurait eu"

1 / 2

"Si Klopp voulait vraiment Werner, il l'aurait eu"

Liverpool n'a pas perdu la course à la signature pour Timo Werner, assure John Barnes. Pour ce dernier, c'est Jurgen Klopp qui n'a pas assez poussé pour que son club enrôle l'international allemand.

Les Merseysiders étaient considérés comme les favoris pour accueillir le buteur du RB Leipzig. Cependant, la tendance s'est inversée et ce dernier va très certainement se diriger vers la capitale anglaise. Les Blues ayant trouvé un accord pour le recruter en payant le montant de sa clause libératoire.

Des questions ont été posées quant à savoir si Liverpool a été devancé sur ce dossier en ayant trop tardé de dégainer une offre, mais Barnes pense que Klopp a gagné suffisamment de crédit pour que tout appel de transfert qu'il effectue soit pleinement pris en charge. De fait, il estime que s'il n'y a pas eu de deal, c'est parce que le manager n'a pas suffisamment insisté pour sa venue. 

Après Werner, Chelsea s'attaque à Chilwell

Dans un entretien à BonusCodeBets, l'ex-idole d'Anfield a confié ce qui suit à propos de Werner: "Nous avons vu au cours des deux dernières années que nous faisons confiance à Jurgen Klopp. Si Jurgen Klopp le voulait, il l'aurait eu, il aurait exigé qu'ils paient l'argent s'il en jugeait la peine. S'il ne sent pas que cela en vaut la peine, que ce soit pour de l'argent ou pour une autre raison, alors nous ne prenons pas. Donc, je pense que si Liverpool l'avait voulu, il serait allé à Liverpool plutôt qu'à Chelsea."

Liverpool a donc raté l'occasion de s'offrir un excellent avant-centre, mais Barnes veut faire confiance au technicien allemand : "Je ne dis pas qu'il n'est pas un bon joueur, mais Jurgen Klopp a décidé qu'il ne le voulait pas par rapport à l''argent qu'ils allaient dépenser et nous lui faisons confiance. Nous n'allons pas sentir que nous avons perdu contre Chelsea - nous n'aurions pas perdu contre Chelsea si Jurgen Klopp le voulait suffisamment".