Klapcoin, la crypto-monnaie dédiée au développement du cinéma français

© BENOÎT DURAND / HANS LUCAS / HANS LUCAS VIA AFP

La crypto s'invite dans le cinéma français. Une nouvelle devise débarque sur le marché des crypto-monnaies, elle s'appelle Klapcoin . Son but est d'accompagner le développement de films grâce à la création d'un fonds de financement. Elle doit aussi permettre à tout le monde d'investir dans les séries et le cinéma français. À l'origine de cette monnaie numérique, la DCF, la Diversité du cinéma français. Cette société de production a été fondée par la comédienne et productrice Sarah Lelouch. "On s'est rendu compte que le développement du cinéma français péchait et était vraiment en manque d'argent", retrace-t-elle au micro d'Europe 1.

>> Retrouvez les journaux des médias tous les matins à 9h10 sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

Investir dans la rentabilité des films français

"À ce titre-là, on avait envie de trouver un nouveau modèle de financement. On s'est posé sur la question d'essayer de trouver un modèle qui n'existe pas encore", poursuit la comédienne. "C'est à ce moment-là que la cryptomonnaie s'est imposée à nous, et qu'on a créé ce fonds." Le but ? "Se comporter comme un investisseur : on investit sur un catalogue de projets que nous allons développer." L'idée est de "lever huit millions, ce qui représente le développement de 50 œuvres". "En investissant avec des Klapcoin, on investit sur la rentabilité de ces films", insiste la fondatrice.

Pour bénéficier de l'aide financière de la DCF, les œuvres audiovisuelles (longs-métrages, séries, documenta...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles