Kingsman, services secrets (M6) : La préparation Colin Firth avec l’équipe... de Jackie Chan !

·1 min de lecture

Colin Firth est Harry Hart, alias Galahad

L’acteur est la distinction british faite homme. En témoigne sa carrière jalonnée de personnages collet monté et de séducteurs policés. Pour des millions de spectateurs, il est George VI, le souverain bègue du Discours d’un roi, rôle qui lui a valu un Oscar en 2011, mais aussi le "très comme il faut" Darcy de la trilogie Bridget Jones. C’est dire la surprise de le découvrir dans la peau du super agent Harry Hart, une sorte de John Steed (Chapeau melon et bottes de cuir), qui se bat comme un samouraï. Sa botte secrète : le coup du parapluie. Il faut le voir rosser une bande de voyous sans concéder une once de son savoir-vivre.

Sa mission ? Transformer un gamin de banlieue en Kingsman, membre d’une confrérie d’agents très spéciaux, héritière des chevaliers de la Table ronde. Lorsque Matthew Vaughn (Kick-Ass) lui a proposé le rôle, Colin a été étonné : "S’il a le charme et l’élégance d’un James Bond, Hart doit être à la hauteur des prouesses d’un Tom Cruise dans Mission : Impossible. Et je n’ai rien d’un athlète." Vaughn a donc envoyé sa recrue pour six mois de formation avec l’équipe de Jackie Chan. Résultat, un Colin au top pour exécuter lui-même ses cascades et ses combats. Bilan malgré tout : une dent et une cheville cassées, c’est sa fierté. "C’était incroyablement excitant." Au point de démarrer une nouvelle carrière dans le ... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles