Kingsley Coman se blesse à deux mois de la Coupe du monde 2022

Kingsley Coman lors du match de l'équipe de France contre l'Albanie, le 7 septembre 2019.
CHRISTIAN HARTMANN via REUTERS Kingsley Coman lors du match de l'équipe de France contre l'Albanie, le 7 septembre 2019.

CHRISTIAN HARTMANN via REUTERS

Kingsley Coman lors du match de l'équipe de France contre l'Albanie, le 7 septembre 2019.

FOOTBALL - Les galères s’enchaînent pour les Bleus. L’ailier du Bayern Munich Kingsley Coman s’est blessé ce vendredi 9 septembre et sera forfait pour la rencontre de Bundesliga contre Stuttgart samedi, rendant incertaine sa présence pour les matches de l’équipe de France en septembre.

« King s’est blessé à l’entraînement (...) c’est musculaire. On espère que ce n’est pas grave », a brièvement déclaré l’entraîneur Julian Nagelsmann en conférence de presse ce vendredi. « Dans le meilleur des cas c’est un froissement et, dans le pire, une déchirure », a-t-il ajouté.

Un examen médical approfondi doit être mené dans l’après-midi, afin d’évaluer la gravité de la blessure. Coman manquera forcément la réception du Vfb Stuttgart samedi et pourrait également être absent contre le FC Barcelone en Ligue des champions mardi.

Cette blessure pourrait compromettre sa participation au prochain rassemblement de l’équipe de France, dont la liste sera annoncée jeudi par le sélectionneur Didier Deschamps. Les Bleus affrontent l’Autriche le 22 et le Danemark le 25 septembre en Ligue des Nations.

Accumulation de blessures chez les Bleus

Souvent gêné par des pépins physiques, l’ancien joueur du Paris SG et de la Juventus Turin a notamment manqué la Coupe du monde 2018 pour une blessure à la cheville gauche. Il n’a pas non plus participé au « Final-Four » de Ligue des nations également remporté par les Bleus, à l’automne 2021, après avoir été opéré au cœur.

Si l’absence de Coman devait être confirmée sur du long terme, il s’agirait d’une mauvaise nouvelle de plus pour les champions du monde en titre, déjà privés de Paul Pogba, opéré lundi au genou droit, et peut-être de Karim Benzema, sorti en raison d’une blessure à la cuisse droite avec le Real Madrid mardi face au Celtic Glasgow.

Le gardien et capitaine de l’équipe de France Hugo Lloris s’est dit mercredi inquiet face aux « petits pépins physiques » qui touchent les Bleus, à quelques semaines du Mondial au Qatar. « On aura besoin de nos meilleurs joueurs en novembre et j’espère qu’ils auront tous récupéré », a-t-il déclaré.

À ces nombreux pépins physiques pour plusieurs cadres des Bleus s’ajoutent les récentes révélations du magazine So Foot au sujet de graves dérapages internes au sein de la Fédération française de football (FFF). Sans oublier l’affaire des frères Pogba, dans laquelle le milieu de terrain français de la Juve accuse son frère Mathias de « tentatives d’extorsion ».

À voir également sur Le HuffPost :

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

Lire aussi