Kings World Cup: Gerard Piqué reconnaît "une erreur humaine" mais justifie l’élimination de Foot2Rue

Pas de repêchage, ni de nouvelle séance de tirs au but, Foot2Rue est bien éliminée de la Kings World Cup. L’annonce a été officialisée lundi par une vidéo de Gerard Piqué, organisateur de la compétition. L’ancien défenseur explique que le tir au but polémique concédé par les français face à l’équipe argentine de Muchachos était bien valable. Dimanche, l'Argentin Edwin Cardenas avait vu sa tentative repoussée par le gardien Christian Nsapu avant que le ballon, monté très haut dans les airs, ne redescende dans le but français. L’arbitre avait validé le succès argentin dans une immense confusion, les Français criant au scandale en assurant que le ballon avait touché le ballon et qu’il était entré dans le but après le temps imparti, comme en attestait la lumière rouge sur les écrans. Gerard Piqué assure que le but est valable mais reconnait une erreur de lumière qui aurait dû s’allumer en bleu.

"Le but est légal"

"Hier, j’ai parlé à Amine (Amine m'a tué, président de l'équipe française, NDLR) pendant des heures et on a discuté de ce que je vais vous expliquer maintenant", a confié Piqué. "Je veux vous expliquer très rapidement les penalty shoutouts parce que les règles ne sont pas simples. Tout d’abord le joueur qui tire le penalty s’élance du milieu de terrain et n’a que cinq secondes pour frapper. Il ne peut plus le toucher dès que le compte à rebours affiche zéro. Si à un moment le jouer essaie de dribbler le gardien et que le gardien se jette et touche le ballon, alors le joueur ne peut plus toucher la balle. Au moment où la compte à rebours se termine, il y a toujours un son qui signale et joueur et au gardien que le compte à rebours est terminé. Il y a un autre élément de réalisation qui sont les lumières. Si le but est marqué, une lumière bleue apparait. En cas d’échec, une lumière rouge apparaît.

"Maintenant, je vais essayer de vous explique très rapidement ce qui s’est passé lors de la dernière séance de tirs au but shootouts du match entre Muchachos et Foot2Rue. Le joueur de Muchachos tire avant les 5 secondes. Le gardien de Foot2Rue touche le ballon. Tout le monde dans l’Arena pense que le gardien a arrêté le ballon. Que se passe-t-il alors? Le ballon monte, il ne touche pas du tout le plafond, puis redescend avec un effet qui le fait rentrer dans le but."

"Des membres de l’équipe française mettant les mains sur la tête, il y a une personne qui indique au gardien que le ballon entre dans le but. Le but est légal."

"La seule nuance, et c’est important parce que c’est une erreur humaine et il faut la reconnaître, c’est que la lumière au lieu d’afficher bleu a affiché rouge."

"Pourquoi? Parce que tout le monde dans l’enceinte pensait que le shootout était raté. La personne de la production en charge des lumières a appuyé sur le bouton de la lumière rouge mais l’arbitre n’a pas sifflé comme si le penalty venait d’être manqué. La production n’anticipe jamais ce que décide l’arbitre. Nous aurions aimé que tout se passe parfaitement mais ça n’a pas été le cas et nous demandons pardon. A la Kings League, il y a un comité de compétition composé de cinq personnes totalement indépendantes, c’est-à-dire que ni moi, ni les personnes de la Kings League ne pouvons les approcher et ils ont décidé de ce que je vais vous communiquer. Ils ont décidé que ni le match, nu la série de shoutout ne seront rejoués. En raison de cela, l'équipe française est éliminée de la compétition." Piqué conclut en remerciant la communauté française et en donnat rendez-vous prochainement pour des nouveautés en France.

Article original publié sur RMC Sport