Kim Kardashian en larmes sur Disney+ : ces deux gros mensonges sur sa sex tape dénoncés par son ex, Ray J

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le 14 avril dernier, sur Disney+ c'est une Kim Kardashian en larmes qui expliquait qu'elle craignait que "des images jamais diffusées de sa vieille sextape" ne refassent surface, et ne tombent entre les mains de ses enfants. Fou de rage de ses graves accusations, son ex, Ray J a pris la parole, ce 5 mai.

Dans les colonnes du Daily Mail, le rappeur de 41 ans a décidé de dire toute sa vérité sur l'affaire qui a rendu Kim Kardashian mondialement célèbre, il y a 14 ans. Il explique qu'en 2003, lorsque les deux vidéos ont été tournées - la première filmée dans un hôtel au Mexique, la seconde à Santa Barbara - c'est bien sa petite amie qui avait conservé les "cassettes dans une boîte à chaussures qu’elle rangeait sous son lit". "Je n’ai jamais eu de vidéo chez moi. Contrairement à elle" explique-t-il ainsi.

À lire également

The Kardashians (Disney +) : que va-t-on apprendre de plus sur la célèbre famille ?

C'est aussi elle qui a décidé d'en vendre une (celle au Mexique) à Vivid Entertainment, en 2007, aidée par sa mère, Kris Jenner, dit-il, avant de crier à la "fuite" ! Si aujourd'hui Ray J sort du silence pour corriger ce mensonge, c'est parce qu'il est dé... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles