Kim Jong-un : qui est la popstar qu’il a fait assassiner ?

Depuis plusieurs jours, les rumeurs les plus mystérieuses circulent à propos de l'état de santé de Kim Jong-un, le leader nord-coréen, que certains journaux japonais (relayés par des quotidiens anglo-saxons) annoncent dans un état de mort cérébrale après une opération du cœur qui aurait mal tourné.

Alors que cette information n'a toujours pas été confirmée par les autorités nord-coréennes, d'autres vieilles histoires sur son compte refont surface comme cette fois où, en mai 2019, il a fait assassiner une douzaine de popstars pour avoir dansé dans une vidéo sur les réseaux sociaux. Parmi elles, son ancienne compagne et complice, Hyon Song-Wol. Véritable star en Corée du Nord grâce à ses tubes Excellent Horse-Like Lady ou I love Pyongyang, Hyon Song-Wol a été pendant des années la compagne du leader nord-coréen Kim Jong-un, qui a officialisé avec elle une fois son père Kim Jong-il décédé.

Comme le rapporte le site de 20 minutes, le couple se serait formé au début des années 2000, après l'exil de Kim Jong-un à Berne, en Suisse, où il avait terminé ses études dans une prestigieuse école privée. A son retour au pays, il serait tombé sous le charme de cette chanteuse à succès. Restée longtemps secrète - notamment à cause de Kim Jong-il alors au pouvoir qui jugeait cette idylle indigne pour son fils et qui exigea même qu'il la quitte -, cette romance devint officielle en 2011, à la mort du leader nord-coréen auquel son fils succédait.

Une exécution ordonnée par jalousie ?

Après quelques

Retrouvez cet article sur GALA

Couacs au sommet de l’Etat : Édouard Philippe « veut sortir la tête haute »
Patrick Bruel et son confinement raillés par Guy Carlier
Kim Jong-un : il a fait exécuter sa maîtresse… et son oncle
Amel Bent endeuillée par la mort de son oncle, elle exprime son chagrin
"Un beau bordel" : Édouard Philippe vivement critiqué par les députés avant son discours