Kim-Jong-Un attend déjà Biden au tournant