Kim Glow : après ses récents propos polémiques, l’un de ses sponsors annule son contrat

Rien ne va plus pour Kim Glow. Dans la tourmente depuis une semaine suite à des propos particulièrement déplacés envers la Tunisie puis « les smicards », l’ex-Marseillaise vient de voir l’un de ses contrats purement et simplement annulé par l’un de ses sponsors.

Kim Glow et les réseaux sociaux… tout un poème. De son vrai nom Sophie Laune, la jeune femme s’est fait connaître par ses nombreuses participations à l’émission de télé-réalité Les Marseillais ainsi qu’à ses variantes en compagnie des Ch’tis. Suivie par un million d’abonnés sur Instagram, sa personnalité clivante lui vaut également des commentaires acerbes à chacune de ses publications. Quand les internautes ne critiquent pas son usage démesuré de logiciels de retouche photographique, ils s’en prennent à ses velléités de chanteuse dans le métro new-yorkais. Plus récemment, c’est une sortie particulièrement médiatisée sur la Tunisie qui lui a valu l’inimité des observateurs. Bloquée à l’aéroport de Carthage, elle a cédé à la panique et publiait une story sur Instagram dans laquelle elle déclarait que la Tunisie était une dictature : « Tout le monde se renvoie la balle de ping pong. Au bout d'un moment je ne comprends pas pourquoi il n'y a pas d'avion militaire qui nous rapatrie. C'est rigolo deux minutes mais ce n'est pas notre pays ici. Ça ne rigole pas ici, c'est la dictature. »

Des propos immédiatement critiqués par l’ensemble des internautes. Après s’être défendue en arguant avoir subi de plein fouet le stress de la situation, la jeune femme en a rajouté une couche, s’en prenant cette fois-ci aux smicards qui ont eu l’outrecuidance de soulever l’indélicatesse de ses propos : « J’ai plus d’argent ! Vous, après le coronavirus, vous allez reprendre votre petite vie de merde à

Retrouvez cet article sur Voici

Ce contenu peut également vous intéresser :