Kim Asmussen, l’artiste qui dessine des fresques géantes dans la neige au Canada

·2 min de lecture

En Ontario, au Canada, un artiste s'amuse à écraser la neige fraiche pour dessiner des fresques géantes dans la neige fraiche. 

D'immenses fresques dessinées dans des champs et lacs enneigés de l'Ontario ont récemment attiré l'attention des internautes: ces œuvres ont été créées avec des raquettes de neige par un retraité canadien qui cherchait à échapper au confinement, a-t-il raconté mercredi à l'AFP. Kim Asmussen, ancien directeur d'école, a eu l'idée de ces œuvres d'art géantes l'an dernier: en faisant des recherches sur les sculptures sur neige, il a découvert les monumentales créations "d'art de neige" avec raquettes de l'artiste Simon Beck dans le parc de Banff (ouest du Canada).

"Je me suis dit, peut-être que je peux en faire autant", se souvient M. Asmussen, 62 ans, heureux d'avoir trouvé un moyen de concilier activité mentale et physique pendant la pandémie. L'exercice requiert de la méthode "parce qu'une fois que vous avez fait une trace dans la neige, vous ne pouvez plus l'effacer". "Je commence en dessinant une forme -un hexagone, un carré ou un triangle- puis je trace des lignes ou des cercles qui les traversent", explique-t-il.

Comment fait-il ?

L'artiste s'aide de logiciels de dessin et des sites internet spécialisés pour localiser les meilleurs emplacements. Une fois sur le terrain, il utilise une boussole, des cordes, des bâtons et se fait aider par une équipe d'amis et d'étudiants équipés eux aussi de raquettes pour écraser la neige en formant d'immenses formes géométriques en relief.

Une fresque prend de quelques heures à plusieurs jours de travail, selon la taille et la complexité des motifs.

Depuis qu'il a commencé l'an dernier, Kim Asmussen a réalisé une vingtaine d’œuvres sur des champs ou des lacs gelés autour de sa ville de Schreiber, à environ 1.200 km au nord-ouest de Toronto, sur les rives du Lac Supérieur. La plus(...)


Lire la suite sur Paris Match