Kyiv : la Russie frappe l'ensemble du pays, quelques heures avant le réveillon

Kyiv : la Russie frappe l'ensemble du pays, quelques heures avant le réveillon

La capitale de l'Ukraine a été la cible de nouvelles frappes russes samedi 31 décembre. En début d'après-midi, un dizaine d'explosions a été entendue dans la capitale. Le maire de Kyiv, Vitali Klitschko, a annoncé au moins un mort et 20 blessés dans la capitale.

D'autres villes ont été visées par des frappes dans la journée qui ont provoqué des destructions et incendies à Mykolaïv, dans le Sud, où au moins six personnes ont été blessées, et à Khmelnitski, dans l'Ouest, où quatre personnes ont été blessées. Selon le chef d'état-major ukrainien, les forces russes ont tiré 20 missiles de croisière, notamment depuis des bombardiers stratégiques partis de la mer Caspienne, dont 12 ont été abattus par la défense antiaérienne.

Après plusieurs revers militaires sur le front, la Russie a opté pour une stratégie de bombardements des infrastructures ukrainiennes, qui provoque régulièrement des coupures massives d'électricité et d'eau courante.

Poutine : Un discours de nouvel an devant les militaires

De son côté Vladimir Poutine a présenté ses vœux devant les militaires russes au quartier général du district militaire du sud du pays et a décoré Sergueï Sourovikine le responsable de ce que le kremlin appelle l'opération spéciale contre l'Ukraine.

Dans son deuxième discours de nouvel an le plus long en deux décennies de règne, il a notamment accusé l'Occident de mentir à la Russie et d'avoir poussé Moscou à lancer l'offensive contre l'Ukraine en février dernier.