Kiev fustige l’appel de Macron à ne pas “humilier” la Russie

JULIEN DE ROSA / AFP

C’est “un commentaire” du président français qui “a fait mauvais effet sur la scène internationale”, résume The Hill. Le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmytro Kouleba, a critiqué samedi 4 juin Emmanuel Macron, au lendemain de propos du locataire de l’Élysée appelant les puissances mondiales à ne pas “humilier la Russie”.

“Les appels à éviter d’humilier la Russie ne peuvent qu’humilier la France ou tout autre pays. Car c’est la Russie qui s’humilie. Nous ferions tous mieux de nous concentrer sur la façon de remettre la Russie à sa place. Cela apportera la paix et sauvera des vies”, a déclaré M. Kouleba dans un tweet.

“Il ne faut pas humilier la Russie pour que le jour où les combats cesseront, nous puissions bâtir un chemin de sortie par les voies diplomatiques”, avait déclaré Emmanuel Macron dans une interview accordée à la presse régionale vendredi. “Je suis convaincu que c’est le rôle de la France, d’être une puissance médiatrice.”

L’erreur “historique et fondamentale” de Poutine

Le dirigeant français a ajouté avoir investi “du temps et de l’énergie” pour que le conflit ne dégénère pas en une guerre plus large, notamment en négociant avec son homologue russe, relate The Guardian. “J’ai perdu le compte des conversations que j’ai eues avec Vladimir Poutine depuis décembre”, a déclaré M. Macron, évoquant quelque cent heures d’échanges “à la demande” du président ukrainien, Volodymyr Zelensky.

M. Macron a déclaré dans la même interview vendredi qu’il avait dit au président russe Vladimir Poutine qu’il faisait “une erreur historique et fondamentale pour son peuple, pour lui-même et pour l’histoire”, souligne The Hill.

Depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie le 24 février, la France a en effet tenté de servir de d’intermédiaire entre Kiev et Moscou “et de maintenir des relations cordiales avec les deux parties”, concède The Hill. Et ce alors que la Russie a été accusée de multiples crimes de guerre, notamment d’avoir ciblé des civils, violé des femmes et enlevé des enfants, rappelle le site d’information américain.

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles