Publicité

Kidnapping, attaque d'un kibboutz... Israël détaille ses accusations contre l'Unrwa

Israël a remis aux services de renseignements américains un dossier détaillant les accusations de l'État hébreu contre l'agence onusienne pour les réfugiés palestiniens (Unrwa). Consulté dimanche par le New York Times, ce rapport affirme que dix employés de l'Unrwa font partie du Hamas et qu'un onzième est affilié au Jihad islamique.

Jusqu'à présent peu de détails avaient filtré sur les accusations israéliennes qui ont conduit l'Unrwa à se séparer de plusieurs de ses employés. Mais le New York Times a levé un coin du voile dimanche 28 janvier en révélant le contenu d'un dossier transmis par Israël au gouvernement américain dans lequel figure la liste des personnes incriminées et leur rôle supposé dans l'attaque du 7 octobre.

Présenté aux responsables américains vendredi, le rapport énumère les noms et les emplois occupés ainsi que les allégations portées contre douze personnes. Neuf d'entre elles ont déjà été licenciées, a annoncé dimanche le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres

Sollicitée par le New York Times, l'Unrwa a indiqué que deux des douze employés mis en cause par Israël étaient décédés. L'agence n'a toutefois pas souhaité fournir davantage d'informations tant que l'enquête interne diligentée par l'ONU se poursuit.


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Le chef de l'ONU appelle à "garantir la continuité des opérations" de l'Unrwa
Accusations de "génocide" : la CIJ met en garde Israël, incertitudes sur la mise en œuvre du verdict
Tunnels de Gaza : la délicate guerre souterraine d'Israël contre le Hamas