Kia Soul : un restylage pour sa troisième génération

Kia Soul : un restylage pour sa troisième génération
![CDATA[]]

Lancé en 2008, le Kia Soul a été décliné en trois générations, dont la plus récente a été présentée en 2018. Celle-ci s'offre désormais un restylage de mi-carrière, dévoilé aux États-Unis mais qui ne devrait pas tarder à débarquer dans nos contrées.

Les changements se situent majoritairement sur la face avant, avec une calandre encore plus agressive, ornée de motifs chromés en suspension. Les phares sont toujours reliés entre eux par un bandeau noir, mais qui embarque désormais le logo de la marque. Ils sont désormais plus grands, et bénéficient d'une nouvelle signature lumineuse. Les écopes latérales du bouclier avant laissent quant à elles désormais place à des crosses chromées.

Kia Soul : de nombreuses modifications esthétiques

Les feux arrière façon boomerang sont toujours conservés, mais sont désormais inscrits dans un enjoliveur noir entourant la lunette arrière. Le bouclier arrière adopte des catadioptres rouges horizontaux, tandis que la partie basse est soulignée par un jonc chromée. Au centre, nous retrouvons une canule d'échappement chromée trapézoïdale, la version américaine du Soul étant commercialisée avec une motorisation thermique, tandis que "notre" Kia Soul est uniquement disponible avec des motorisations 100% électriques.

À bord, les modifications se font plus discrètes, avec l'apparition d'un chargeur de smartphone à induction, ainsi qu'une prise USB Type C. L'écran tactile de 10,25 pouces est toujours au rendez-vous, tandis que l'écran du combiné d'instrumentation reçoit un graphisme plus futuriste.

Sous le capot, le Kia Soul américain propose toujours un bloc essence quatre cylindres de 2,0 litres, développant 147 chevaux. Lire la suite sur Autoplus

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles