Qui est Khing Hnin Wai, filmée en pleine séance d'aérobic pendant le coup d'État au Myanmar ?

·1 min de lecture

Ce lundi 1 février, la démocratie du Myanmar s'effondre. Pendant que les militaires investissent la capitale pour arrêter les élus pro-démocratie, une jeune femme a tourné une vidéo de l'événement à son insu, alors qu'elle filmait sa session d'aérobic.

Khing Hnin Wai pensait que ce serait une matinée normale. Ce lundi 1er février, au petit matin, la Myanmaraise de 26 ans se rend au milieu du rond-point Royal Lotus de Naypyidaw, capitale du Myanmar, à quelques kilomètres du parlement. Tenue de sport, caméra face à elle et musique électro indonésienne en fond, elle pratique ses exercices, comme d'habitude. Mais pendant ce temps, une armada de véhicules militaires passe le checkpoint en arrière-plan, direction le parlement en vue d'un coup d’État militaire.Una mujer hizo su clase de aerobic sin darse cuenta de que estaban dando el golpe de Estado en Myanmar. Y pues puede verse como el convoy de militares llega al parlamento. pic.twitter.com/fmFUzhawRe— Àngel Marrades (@VonKoutli) February 1, 2021 La vidéo, qui immortalise les premiers instants de la chute de la démocratie du Myanmar (nom officiel de la Birmanie, qui était l'appelation coloniale), a été publiée sur le compte Facebook de la sportive le jour même. " Quelle harmonie avec la musique et le décor de fond ! " s'amuse la jeune femme, ironique, sur son post qui compte aujourd'hui plus de 74.000 réactions, 4.300 commentaires et 24.000 partages. En cumulé, sur les différents réseaux, les vues se comptent en...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

"Je ne supporte plus les écrans, je veux rencontrer les gens en vrai" : c'est quoi, avoir 20 ans, en 2020 ?

La racialisation de la question sociale, une impasse : rendez-vous le 20 septembre place de la République

"Liberté-Egalité-Fraternité-Laïcité, voilà le combat !" : rendez-vous le 20 septembre place de la République

20 septembre 1792, bataille de Valmy : naissance de la souveraineté du peuple, de la nation, ou des deux ?

Projet de loi contre les "séparatismes", 20 milliards pour l'écologie, plan jeunesse : le discours de politique générale de Jean Castex