À Kherson, les Ukrainiens vivent sous les frappes russes

© Morgane Bona - RFI

Après s’être retirés de la ville de Kherson le 11 novembre dernier, les Russes ont pris position de l’autre côté de la rivière. Depuis plus d’une semaine, ils bombardent la ville, tous les jours.

Avec notre envoyée spéciale à Kherson Clea Broadhurst

A Kherson, les habitants vivent depuis des jours avec le pilonnage des forces russes. Ces dernières sont installées de l'autre côté du fleuve depuis leur retrait, le 11 novembre. Des roquettes sont tombées sur le complexe d’immeubles où vit Viatcheslav. « C’était des fléchettes avec des stabilisateurs au bout, décrit l’Ukrainien. C’est fait pour tuer les civils car ces fléchettes volent tout droit, c’est comme des vis avec des pics. »

En bas d’un bâtiment qui a quasiment brûlé, il discute avec son voisin Igor. Ce dernier évoque une découverte macabre suite aux bombardements : « Une vieille dame a été déchiquetée en mille morceaux. On a retrouvé sa main plusieurs maisons plus loin. » Le 24 novembre, une frappe de plusieurs roquettes a tué dix personnes dans un quartier résidentiel de la ville.

« On le savait, on a vu ce qu’ils ont fait dans les régions de Donetsk et Lugansk »


Lire la suite sur RFI