Kherson : Moscou dit avoir évacué « plus de 5 000 » civils « chaque jour »

Face à l'avancée de la contre-offensive ukrainienne, Moscou et les forces séparatistes de Kherson avaient décrété l'évacuation de la ville.  - Credit:STRINGER / AFP
Face à l'avancée de la contre-offensive ukrainienne, Moscou et les forces séparatistes de Kherson avaient décrété l'évacuation de la ville. - Credit:STRINGER / AFP

« Plus de 5 000 » civils quittent « chaque jour » leur domicile depuis la reprise des évacuations mardi dans la région de Kherson, a déclaré vendredi 4 novembre le ministère russe de la Défense, Moscou étant confronté dans ce territoire annexé du sud de l'Ukraine à une contre-offensive ukrainienne. « Les ingénieurs militaires transportent quotidiennement jusqu'à 1 200 véhicules civils, camions et voitures, ainsi que plus de 5 000 civils vers la rive gauche du fleuve Dniepr », a affirmé le ministère russe de la Défense sur Telegram.

Par ailleurs, les autorités russes d'occupation ont annoncé un « couvre-feu 24h/24 » dans la ville de Kherson. Une annonce qui a finalement été démentie quelques instants plus tard, par la même source. « Un couvre-feu a été décrété dans la ville de Kherson, qui durera 24h/24, afin que nous puissions défendre notre ville », avait pourtant déclaré dans une vidéo sur Telegram le responsable adjoint de l'autorité d'occupation russe à Kherson, Kirill Stremooussov, sans donner plus de précisions sur les modalités de ce couvre-feu, mais en appelant le maximum d'habitants à fuir la ville. Il a ensuite supprimé quelques minutes plus tard sa vidéo initiale, la remplaçant par une vidéo similaire, mais éditée, où il n'était plus question de ce couvre-feu, sans expliquer les raisons de cette modification.

« Ceux qui vivent actuellement à Kherson doivent être éloignés des zones de combats les plus dangereuses », a déclaré Vladimir Poutine lors [...] Lire la suite