Kevin Spacey va se présenter devant la justice britannique qui l'a inculpé pour agressions sexuelles

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Kevin Spacey en 2016 - Nicholas Kamm - AFP
Kevin Spacey en 2016 - Nicholas Kamm - AFP

Alors que les autorités britanniques envisageaient ce lundi de demander l'extradition de Kevin Spacey des États-Unis, la star de House of Cards vient de dévoiler sa contre-attaque.

Dans une déclaration transmise exclusivement à l'émission de la chaîne ABC, Good Morning America, le comédien de 62 ans a annoncé ce mardi qu'il allait comparaître "volontairement" devant la justice du Royaume-Uni pour se défendre et "prouver (son) innocence", après avoir été inculpé dans ce pays de quatre agressions sexuelles.

"J'apprécie beaucoup la déclaration du Crown Prosecution Service (le parquet britannique, NDLR) qui a soigneusement rappelé aux médias et au public que j'ai droit à un procès équitable, et que je suis innocent jusqu'à preuve du contraire", a déclaré la star de la série House of Cards dont il avait été débarqué par Netflix après les premières accusations.

De mars 2005 à avril 2013

Jeudi dernier, le parquet britannique a annoncé avoir "autorisé des poursuites pénales contre Kevin Spacey, 62 ans, pour quatre chefs d'agression sexuelle contre trois hommes".

"Il a également été accusé d'avoir poussé une personne à participer à une activité sexuelle avec pénétration sans son consentement", a ajouté le CPS, précisant que ces accusations "font suite à un examen des preuves recueillies par la police métropolitaine dans son enquête".

Les faits reprochés couvrent une période allant de mars 2005 à avril 2013, à l'époque où il était directeur artistique du théâtre Old Vic de Londres.

"Bien que je sois déçu par cette décision, je comparaîtrais volontairement au Royaume-Uni dès que cela pourra être organisé et je me défendrai contre ces accusations, et, j'en suis sûr, prouverai mon innocence", a ajouté l'acteur dans sa déclaration transmise à Good Morning America.

D'après le site Variety, une comparution volontaire lui permettrait d'échapper à une éventuelle procédure d'extradition.

Une enquête interne commandée

Les accusations avaient été formulées dans la foulée du scandale Weinstein, du nom du producteur de cinéma américain visé depuis 2017 par de nombreuses plaintes pour harcèlement, agressions sexuelles et viol, et condamné par la justice américaine depuis.

Le théâtre de l'Old Vic avait ensuite commandé une enquête interne, menée par un cabinet juridique, sur le comportement de son ancien directeur artistique. Au total, "20 témoignages personnels sur des comportements inappropriés présumés de Kevin Spacey" avaient été recueillis.

L'acteur a aussi fait l'objet de poursuites aux Etats-Unis mais elles ont été abandonnées.

Cette vague d'accusations a eu de lourdes conséquences sur la carrière et la réputation de l'acteur américain qui a gagné deux Oscar dans sa carrière (meilleur acteur en 2000 pour American beauty, meilleur acteur dans un second rôle en 1996 pour Usual suspects).

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles