Kevin Spacey condamné : le montant faramineux qu’il doit verser à la production de House of Cards

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Star de House of Cards dans laquelle il incarnait le président Frank Underwood, Kevin Spacey a finalement été écarté de la série en 2017 alors que la sixième et dernière saison était en tournage. Une décision prise par la production suite aux différentes accusations lancées à l’encontre de la star hollywoodienne. Alors que le comédien était accusé d’agressions et d’harcèlements sexuels sur mineurs par plusieurs victimes présumées, il était aussi pointé du doigt par plusieurs membres de l’équipe d’House of Cards le qualifiant de « prédateur » et l’accusant « d’attouchements » sur certains hommes jeunes de l’équipe.

Difficile pour la production d’ignorer alors le scandale entourant celui qui était l’une des figures incontournables d’Hollywood. Après avoir suspendu le tournage pendant quelques jours, MRC a finalement viré Kevin Spacey et modifié le scénario pour finir le tournage des derniers épisodes sans lui. Un changement de dernière minute qui a eu un coût pour la société de production. Cette dernière s’est donc retournée contre celui qu’elle jugeait responsable de ces lourds frais non prévus au programme. Et bien lui en a pris puisque la justice vient de lui donner raison. Kevin Spacey a ainsi été condamné à 31 millions de dollars de dommages et intérêts (plus de 27,5 millions d’euros) pour compenser la perte de revenus liée à son départ de la série. Sa demande d’appel a été rejetée par la justice.

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles