Kenza (Loft Story) porte un regard acerbe sur les candidates de télé-réalité : "Aujourd'hui, c'est à celle qui sera la plus vulgaire et gagnera le plus d’argent !"

·1 min de lecture

On célèbre, en ce mois d'avril 2021, les vingt ans de la naissance de la télé-réalité en France. Le point de départ : le lancement de Loft Story, sur M6 en 2001, bien sûr. L'émission présentée par Benjamin Castaldi, aux allures de phénomène, a vu révéler de nombreux visages toujours connus aujourd'hui comme Loana, Steevy, Jean-Edouard ou encore Kenza. Et si certains gardent un souvenir heureux de cette époque, et s'amusent à en dévoiler les coulisses, lors de réunion d'anciens Lofteurs, d'autres ne seraient pas prêts à retenter l'aventure et portent même un regard plutôt critique sur ce genre télévisuel et la façon dont il a évolué.

Interrogée par le magazine Closer, Kenza partage son avis bien tranché sur la télé-réalité : "Je la regarde, ça me fait marrer mais, parfois, ça me dérange. Je regrette la pureté ou la simplicité des candidats des années 2000. Aujourd'hui, ce sont des phénomène de foire", a-t-elle commenté avant de s'attaquer plus précisément à l'image des candidates : "Les filles sont dans une course à la notoriété, à celle qui sera la plus vulgaire et gagnera le plus d'argent. Quand je repense à Loana, elle avait beau être la bimbo du programme, elle n'a jamais été vulgaire", a regretté celle qui a fait carrière à la radio. À 43 ans, elle se dit "mieux qu'à 20 ans". "Je me sens sereine et structurée. Je suis fier d'avoir refusé de vendre mon âme au diable de la télé. On avait proposé de participer aux Anges de la télé-réalité contre une bonne rémunération…"

On l'aura (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

A la Une de Télé-Loisirs : tous les secrets de la nouvelle émission de Cyril Lignac !
Didier Raoult vacciné ? Il provoque le malaise en interview sur BFM TV : "Ma santé ne vous regarde pas..." (VIDEO)
SVOD : découvrez notre sélection de programmes (gratuits !) pour le mois d'avril
Visé par des accusations de harcèlement sur la chaîne suisse RTS, Darius Rochebin a été mis hors de cause
"La veine explose" : Stéphane Plaza raconte en détails son incroyable mésaventure pendant des examens de santé (PHOTO)