Kenya: William Ruto prête serment et annonce ses premières mesures présidentielles

William Ruto a prêté serment ce mardi 13 septembre, devenant ainsi le cinquième président du Kenya après plusieurs semaines de controverses, avec un recours à la Cour suprême qui a suivi une élection serrée. La cérémonie de ce mardi met fin à dix ans de mandat d’Uhuru Kenyatta, qui a félicité la veille son successeur.

Avec notre correspondante à Nairobi, Albane Thirouard

William Ruto a prêté serment sous des salves d’applaudissements, car les Kényans se sont déplacés en masse pour le voir accéder à la magistrature suprême. Les 60 000 places du stade de Nairobi se sont remplies dès 5h du matin. William Ruto a donc tenu son premier discours en tant que président sous les vuvuzelas et cris de joie de ses partisans qui arboraient des maillots et casquettes jaunes, la couleur de son parti.

Le nouveau président a commencé par rappeler ses origines : aujourd’hui un garçon du village est devenu président du Kenya. « Nous devons garder en mémoire que nous avons été élus pour travailler ensemble et s’assurer que nos enfants puissent aller à l’école, que nos citoyens aient à manger et aient accès à des soins de santé décents, que nos jeunes aient accès à l’emploi, et que nos travailleurs puissent vivre dans la dignité. »

William Ruto a annoncé ses premières mesures en tant que président. Notamment une réduction des prix des engrais qui devrait, selon lui, être effective dès la semaine prochaine, et soutenir les producteurs agricoles pour lutter contre les prix élevés des denrées alimentaires et du carburant. Il s’est aussi dit engagé à lutter contre le chômage et à appuyer les petites entreprises et que le Kenya, sous sa présidence, allait continuer à être un partenaire pour la paix et la sécurité dans la région.


Lire la suite sur RFI