Le Kenya ordonne la fermeture de camps où vivent plus de 400 000 réfugiés

Le Kenya a annoncé mercredi 24 mars son intention de fermer définitivement deux camps de réfugiés qui accueillent plus de 400.000 personnes, affirmant qu'il "n'y a plus de place pour la négociation" quant à leur avenir.