Kenya: l'effondrement dramatique d'un immeuble, nouvelle illustration des conséquences des inondations

Le Kenya connaît depuis plusieurs semaines des pluies intenses, qui ont fait au moins 277 morts et endommagé de nombreuses habitations et infrastructures. Le 14 mai 2024, un immeuble s’est effondré à Nairobi. Pour plusieurs organisations de la société civile, ces incidents démontrent l’incompétence des autorités kényanes dans la gestion des infrastructures.

Avec notre correspondante à Nairobi, Gaëlle Laleix

Au Kenya, les conséquences des inondations continuent de se faire ressentir : le 14 mai 2024, un immeuble s’est effondré à Nairobi. Dans la soirée, un glissement de terrain a eu lieu dans les escarpements de Kimende, dans le comté de Kiambu, juste au Nord de la capitale.

À lire aussiInondations au Kenya: près de 200 écoles ne rouvriront pas leurs portes jusqu’à nouvel ordre

Pour l’heure, aucune victime n’est à déplorer dans les deux accidents. Mais à Kiambu, les équipes de la Croix-Rouge kényane étaient toujours sur place hier soir, fouillant les décombres dans la crainte que des personnes soient coincées sous la boue. Le périmètre a été bouclé par l’ONG et déclaré « zone de danger ». Et la route avoisinante, l’axe Kimende-Matathia, reste bloquée.

Cinquante-huit autres routes du pays ont été endommagées par les pluies, depuis le début de la saison humide.


Lire la suite sur RFI