Pour le Kenya, déployer des troupes en RDC est «nécessaire et urgent»

AP - Brian Inganga

Le Kenya a confirmé, mercredi 2 novembre, que ses troupes sont prêtes à être envoyées en RDC pour rejoindre la force régionale de la Communauté d'Afrique de l'Est (EAC). En l'espace de 48 heures, le président William Ruto, d'abord réticent, a décidé d'engager un contingent dans l'Est de la RDC.

Avec notre correspondante à Nairobi, Florence Morice

« J’ai l’honneur d'inaugurer officiellement le contingent kenyan déployé dans l'Est de la République démocratique du Congo, dans le cadre de la force régionale de la Communauté d'Afrique de l'Est. » William Ruto en personne a présidé la cérémonie, à la garnison d'Embakasi à Nairobi. Ces dernières semaines, le Kenya semblait hésiter à déployer ses forces en RDC. Mercredi 2 novembre, la tonalité a changé.

« J'ai mené des consultations approfondies sur ce déploiement au cours des dernières 48 heures et je suis arrivé à la conclusion qu'il était nécessaire, important et urgent », a martelé le président de la République lors de la cérémonie de remise du drapeau aux membres des Forces de défense du Kenya.

Selon l’armée kenyane, près d’un millier d’hommes ont suivi ces dernières semaines un entraînement préparatoire. Le ministre de la défense, Aden Bare Duale, a toutefois refusé de préciser combien parmi eux seraient déployés, ni selon quel calendrier :


Lire la suite sur RFI