Kenya : la colère du camp Odinga après la victoire du nouveau président William Ruto

À l'annonce de la victoire, sur le fil, de William Ruto à la présidentielle kényane avec 50,49% des voix, des partisans de son adversaire Raila Odinga ont manifesté leur colère, parfois dans la violence.

Des manifestations ont secoué plusieurs quartiers populaires de la capitale Nairobi, comme Mathare, Kayole et Kibera. Des pneus ont été enflammés pour bloquer des rues dans ce bidonville fidèle à Odinga, figure de l'opposition à qui le président sortant Uhuru Kenyatta avait apporté son soutien pour cette présidentielle. Il était candidat à l'élection pour la cinquième fois.