Kenya: après le choix de Martha Karua, des remous se font jour dans la coalition de Raila Odinga

Au Kenya, Raila Odinga a choisi, hier, lundi 16 mai, l’avocate et ancienne ministre Martha Karua comme colistière pour la présidentielle. En cas de victoire en août 2022, elle serait la première femme au Kenya à occuper le poste de vice-présidente. Ce choix met fin à des semaines d’intenses tractations mais suscite des remous au sein de la coalition de Raila Odinga, Azimio La Umoja. L’un des leaders de cette alliance a claqué la porte hier en réaction.

Avec notre correspondante à Nairobi, Florence Morice

Raila Odinga l’a reconnu hier matin. Les tractations qui ont mené au choix de Martha Karua ont été « tendues ». Jusqu’au dernier moment, Kalonzo Musyoka, ancien ministre des Affaires étrangères et plusieurs fois son colistier dans le passé a clamé que le poste devait lui revenir. Il menaçait sinon de quitter la coalition de Raila Odinga et de lui retirer son soutien, sous-entendu le vote des deux millions de Kenyans issus de sa communauté.

Un revers

Hier, il a mis sa menace à exécution et annoncé qu’il se présenterait en son nom. Certes c’est un revers pour Raila Odinga et sa coalition, mais le candidat aurait été « encore bien plus affaibli s’il n’avait pas choisi une personnalité originaire du Mont Kenya et d’ethnie kikuyu comme c’est le cas de Martha Karaua », explique un analyste.

Une région qui pèse 20% de l’électorat

Cette région centrale pèse 20% de l’électorat et elle a beau beau être le fief d’Uhuru Kenyatta, le soutien que ce dernier apporte à Raila Odinga ne suffit pas à lui garantir d’y faire le plein de voix. D’autant que ces dernières années, William Ruto, son rival à la présidentielle y a gagné en popularité. et que, sans surprise, l’actuel vice-président a, lui aussi, choisi un colistier kikuyu originaire du Mont Kenya, le député Rigathi Gachagua.

À lire aussi : Présidentielle au Kenya: Raila Odinga choisit Martha Karua pour être sa colistière

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles