Kendji Girac papa pour la première fois : il raconte l'accouchement de sa compagne

·1 min de lecture

Entre discrétion et révélation. Le 16 janvier, Kendji Girac a pris ses fans de court en annonçant la naissance de son premier enfant. Le chanteur interprète d'Andalouse écrivait sobrement sur son compte Instagram : "Quand l'amour prend vie...". Il révélait alors que le bébé était une petite fille, prénommée Eva Alba. Une petite fille qu'il surnomme déjà sa "princesse Eva Alba". S'il avait tout caché de cet heureux événement à ses abonnées, ses partenaires sur le tournage du spectacle des Enfoirés savaient que le chanteur allait devenir papa dans les premières semaines de l'année 2021. "La compagne de Kendji allait accoucher dans les jours suivant les Enfoirés 2021. Il a envoyé un message quelques jours avant pour annuler sa venue. Il nous a envoyé un long message qui nous a bouleversés", avait affirmé Sophie Bazou, dans un entretien accordé à Télé-Loisirs.

Cette nouvelle vie de jeune papa lui permet de prendre conscience de l'effort fourni par sa compagne au cours de sa grossesse et de son accouchement. Une épreuve qui l'a impressionné : " Parce que quand j'ai vu la femme à l'accouchement j'ai dit 'ah j'ai de la chance de ne pas passer par là'. C'était dur. C'est beau mais c'est dur", a-t-il confié au micro de Pascal Nègre, sur RFM, ce samedi 13 février. Une expérience qui ajoute à son amour de l'admiration pour sa moitié : "Moi j'aime facilement ; c'est quelque chose de naturel ; j'ai tendance à donner plus d'amour que les autres m'en donnent. Je pense à mon amour, mon coeur, (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Karine Le Marchand célibataire ? Elle publie un message hilarant pour la Saint-Valentin
Ingrid Chauvin annonce une bonne nouvelle après la disparition du fils d'une de ses amies
The Voice 2021 : les internautes impressionnés par la ressemblance d’une candidate avec Tal
Charlène (Mariés au premier regard) : cette coquette somme qu'elle a refusée pour Les Anges
The Voice 2021 : les internautes choqués par la pique d’Amel Bent sur l’âge de Florent Pagny et Marc Lavoine