Kendji Girac a décroché un premier rôle dans un téléfilm sur TF1

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·3 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Kendji Girac
    Chanteur français
Dans <i>Champion</i>, le nouveau téléfilm de Mona Achache qui sera diffusé sur <i>TF1</i>, on pourra retrouver Kendji Girac dans un rôle de jeune homme illettré, une thématique qui lui tient à cœur. (Photo: Arnold Jerocki via Getty Images)
Dans Champion, le nouveau téléfilm de Mona Achache qui sera diffusé sur TF1, on pourra retrouver Kendji Girac dans un rôle de jeune homme illettré, une thématique qui lui tient à cœur. (Photo: Arnold Jerocki via Getty Images)

ILLETRISME - “Ce n’est pas grave de ne pas savoir lire ou écrire”, déclare Kendji Girac dans un interview accordé au Parisien. Pour la première fois de sa carrière, Kendji Girac sera un acteur dans un premier rôle où le personnage a des difficultés pour lire et écrire, un obstacle que le jeune chanteur, découvert dans l’émission The Voice, connaît très bien.

Dans Champion, le nouveau téléfilm de Mona Achache qui sera diffusé sur TF1, on pourra retrouver Kendji Girac dans un rôle de jeune homme illettré, une thématique qui lui tient à cœur. “J’incarne Zack, un garçon qui a des difficultés à lire et à écrire parce que ses parents l’ont sorti de l’école trop tôt pour le faire travailler depuis son plus jeune âge, déclare le chanteur, toujours accompagné de sa guitare. J’ai accepté de le jouer car c’est loin des précédentes propositions qui étaient plus clichées.”

Et pour cause, il explique que l’histoire de ce jeune homme devenu menuisier un peu trop tôt lui rappelle sa propre enfance. “Je suis allé à l’école, j’étais même un bon élève mais avec les voyages (en tant que gitan), je restais jamais 10 mois dans l’année à l’école, raconte-il. J’ai changé énormément d’établissements et de professeurs.”

Un nouveau défi pour la bonne cause

“Je me prépare depuis des mois en prenant des cours de comédie mais aussi de boxe pour relever ce nouveau challenge que je prends très au sérieux,” raconte le futur comédien. Prêt à tout aujourd’hui, il se souvient de l’époque The Voice où les caméras le mettaient mal à l’aise. “Quand j’ai commencé The Voice (qu’il a gagné en 2014), j’étais terrorisé, je tremblais littéralement de stress. Et pendant longtemps, j’ai gardé un trac énorme”, déclare-t-il.

Avec le temps, il apprend quand même à se détendre et est prêt à endosser le rôle qu’il a accepté. “L’histoire que je vais raconter autour de l’illettrisme est un sujet très intéressant qui concerne beaucoup de gens”, explique-t-il. En 2021, selon l’Agence nationale de lutte contre l’illettrisme (ANLCI), 2,5 millions souffrent de ne pas savoir maîtriser la lecture ou l’écriture en France.

Pour Kendji Girac, ce rôle est aussi l’occasion de parler de ses propres difficultés avec la lecture. “Quand j’étais plus jeune, je savais lire bien sûr mais pas assez vite pour suivre les paroles sur les prompteurs au rythme de la musique quand je chantais dans des émissions télé. C’était assez gênant pour moi”, raconte-t-il. Avec ce rôle, il souhaite envoyer un message aux jeunes illettrés pour leur dire qu’il faut adresser sans peur ses difficultés.” Beaucoup ont peur de le dire, se cachent et j’aimerais grâce à ce film casser les codes, faire avancer cette cause et que cela ne soit plus un sujet tabou”, conclut-il.

À voir également sur Le HuffPost: Jean-Paul Belmondo, Tanya Roberts, Virgil Abloh, ces stars nous ont quittés en 2021

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles