Ken et Barbie : séparés depuis 2004, ils remettraient le couvert

Ken et Barbie

Gentleman de 30cm, prince charmant, mais aussi amant inconsolable, depuis que sa pépée lui a préféré cet escroc de Blaine, (un blondinet australien avec toute la panoplie du parfait surfeur), Ken revient sur le devant de la scène avec la ferme intention d'en mettre plein les yeux (de biche) à sa bimbo. Gentil, tolérant, galant, le beau gosse ultralooké a laissé son ego au vestiaire pendant plus de six ans, mais c'est fini! «Ken Carson a 50 ans en 2011 et veut reconquérir sa blonde congénère», vient d' annoncer le numéro un mondial du jouet Mattel, lors de l'ouverture du salon international du jouet de Nuremberg (sud de l'Allemagne).Ces deux êtres à la plastique fantastique ont fait connaissance en 1961, lors du tournage de leur première publicité. Le dandy s'en souvient comme si c'était hier: «j'avais un short de bain rouge, des sandales en liège et une serviette jaune à la main». Coup de foudre servi sur un plateau et passion bling-bling à souhait, leur love story a traversé les modes et les années avec élégance et style. Pantalon à paillettes disco, jogging fluo, puis costard et noeud pap', «mon corps glabre et musclé n'a pas pris une ride», assure l'homme canon. Acteur de charme, on l'a vu enfiler le smoking de James Bond et des Mad Men, mais aussi se glisser dans la peau de Rhett Butler dans Autant Emporte le Vent, Mulder dans X Files, Capitaine Kirk dans Star Trek, et même Edward dans Twilight. Pourtant, malgré ses prouesses à Hollywood et son physique de gendre idéal, cet athlète n'a jamais scellé son union avec sa dulcinée. L'historiographie est formelle: fashionista jusqu'au bout des ongles, Barbie n'a jamais eu la bague au doigt. «Elle ne portait des robes de mariée que pour faire plaisir à ses amis stylistes», confesse-t-il, amer. Patatras, c'est comme ça que la pin-up, libre comme l'air, s'est envolée avec un éphèbe en Range Rover, un soir de Saint-Valentin. Kenneth, qui avait prévu une soirée carrosse-piscine-karaoké, est resté comme deux ...

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles