Kellyanne Conway, la conseillère de Donald Trump, se fait incendier pour son "manque de respect" sur cette photo

Maxime Bourdeau

ÉTATS-UNIS - Même quand elle est tenue à l'écart des caméras, Kellyanne Conway trouve le moyen de s'attirer les foudres des internautes.

Après avoir concocté le concept de "faits alternatifs", inventé le "massacre de Bowling Green" et fait la promotion de la marque de vêtements de la fille de Donald Trump, la conseillère du président américain a de nouveau suscité la controverse sur les réseaux sociaux dans la nuit du lundi au mardi 28 février.

Tout est parti de la photo ci-dessous, publiée par AFP sur son compte Twitter à 2h32 du matin. "Kellyanne Conway regarde son téléphone après avoir pris une photo du président Donald Trump qui reçoit des directeurs d'universités noirs dans le Bureau ovale", écrit l'agence de presse française en légende.

Un cliché qui a entraîné un déluge de critiques évoquant un cruel manque de respect envers les invités ou encore pour dénoncer le fait d'être assise alors que le président était debout.

D'autres n'ont pas apprécié que la conseillère apparaisse les pieds sous les fesses dans ce canapé de la pièce emblématique, comme le montrent les commentaires suivants :

"Petit conseil pour faire plus pro la prochaine fois. Quand le président est debout, personne ne s'assied" "Cette photo résume tous les commentaires sur le racisme et le respect que l'on peut imaginer"

"Cette photo résume tous les commentaires sur le racisme et le respect que l'on peut imaginer"

Lire la suite de cet article sur le Huffington Post