Kelly Vedovelli à côté de la plaque dans TPMP : Cyril Hanouna se moque, séquence culte !

Kelly Vedovelli sur la lune ? En tout cas, elle n'avait pas vraiment les pieds sur terre, mardi 31 mai, dans l'émission Touche pas à mon poste. Tout commence lorsque Cyril Hanouna décide d'organiser un "conseil de classe" sur Bernard Montiel en demandant à ses chroniqueurs de juger son comportement tout au long de la saison. Alors que l'ancien présentateur de Secret Story Benjamin Castaldi, bientôt grand-père, révèle que sa mère est souvent choquée par les propos grossiers de l'animateur de RMC, "Baba" décide de demander à la belle blonde de 32 ans son avis sur la question.

"Ça va vous ?" lance alors l'animateur afin de l'introduire dans l'émission. "Ouais et vous ?" répond t-elle, complètement détendue. "On se croirait dans une parfumerie" s'amuse alors le présentateur, interloqué par le temps de réaction anormalement long de la jeune femme. "On dirait une meuf à la radio le soir", poursuit-il, provoquant quelques rires sur le plateau. "On parlait du Monsieur, du Monsieur qui est là" intervient alors son voisin Benjamin Castaldi, venu aider Cyril Hanouna à réveiller la chroniqueuse, visiblement la tête ailleurs.

Allo la terre ? Ici Kelly !

a va vous, vous vous rappelez de moi ? Cyril Hanouna ! C'est Castaldi à côté. L'opération s'est très bien passée. On va vous mettre en salle de réveil, il y a des amis à vous qui sont venus" lance alors l'animateur. Une situation...

Lire la suite


À lire aussi

Kelly Helard : "Un peu à côté de la plaque", elle dévoile sa nouvelle opération de chirurgie esthétique
Mireille Darc à vif, qui règle ses comptes avec Alain Delon face caméra : retour sur une séquence culte
Marion Cotillard et Guillaume Canet refusent de s'embrasser : séquence culte avant la naissance de leur couple

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles