Kazakhstan : le président dénonce une « tentative de coup d’État »

·1 min de lecture
Selon le président kazakh, des forces « terroristes » organisées, incluant aussi bien des « islamistes » que des « criminels », des « casseurs » et de « petites frappes », ont profité d'un mouvement de contestation pour tenter de renverser le pouvoir.
Selon le président kazakh, des forces « terroristes » organisées, incluant aussi bien des « islamistes » que des « criminels », des « casseurs » et de « petites frappes », ont profité d'un mouvement de contestation pour tenter de renverser le pouvoir.

La situation ne s?améliore pas au Kazakhstan, au contraire. Selon le président Kassym-Jomart Tokaïev, les coupables des émeutes qui secouent le pays depuis plusieurs jours sont tout désignés : il s?agit des « combattants armés » qui mènent une « tentative de coup d?État ». Et il a assuré, lors d?une réunion organisée, lundi, en visioconférence avec d?autres chefs d?État alliés ainsi que le président russe Vladimir Poutine, que « jamais » ses forces ne tireront sur des manifestants pacifistes. Les troupes conduites par la Russie et déployées dans ce pays à la suite de ces troubles vont se retirer « bientôt », a-t-il ajouté.

« Des groupes de combattants armés qui attendaient leur moment sont entrés en action. Leur objectif principal est apparu clairement. (?) Il s?agissait d?une tentative de coup d?État », a indiqué Kassym-Jomart Tokaïev lors de cette réunion. « Jamais nous n?avons utilisé ni n?utiliserons la force militaire contre des manifestants pacifiques », a-t-il dit. Il a précisé que 2 030 hommes ont été déployés dans le cadre de cette mission, après son appel à l?aide de cette organisation, dominée par Moscou et regroupant des pays d?ex-URSS.

Des forces « terroristes » qui profitent d?un mouvement de contestation

Selon le président kazakh, des forces « terroristes » organisées, incluant aussi bien des « islamistes » que des « criminels », des « casseurs » et de « petites frappes », ont profité d?un mouvement de contestation sur la hausse du prix du carb [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles